Concile 50 ans - Témoignage de Monique Audouard

mardi 23 octobre 2012
par  Communauté Paroissiale Notre-Dame de la Mer
popularité : 1%

Monique Audouard était, en 1962, une jeune fille de 21 ans.
Après la disparition de son père alors qu’elle avait tout juste 10 ans, elle connut une jeunesse pas toujours facile, mais elle a grandi dans un milieu catholique.
« Mes grands parents paternels étaient très pratiquants ils disaient leur chapelet tous les soirs, le bénédicité avant les repas, traçant la croix sur le pain. Un frère et une sœur de mon grand-père étaient entrés dans les ordres ».
En 1962, je travaillais à l’épicerie de M et Mme Adam Arthur, située dans le bourg de Camlez, (entre Tréguier et Lannion). Ils me considéraient comme faisant partie de la famille.
C’était des gens d’église. On disait nos prières comme avec mon père. J’allais tous les dimanches à la messe avec eux. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à faire partie de la chorale. J’ai été frappée par la simplicité des contacts avec le prêtre de Camlez ; il était ouvert, accessible à ses paroissiens. C’était nouveau pour moi.
Malgré cela je n’ai pas souvenir d’avoir entendu parler du Vatican, ni du Concile.
A cette époque, j’ai rencontré mon futur mari. Nous nous sommes mariés en 1963. »


Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF