Un grand anniversaire (3)

Le concile Vatican II
mercredi 7 novembre 2012
par  Loïc LE QUELLEC (abbé)
popularité : 1%

Ainsi que nous l’avons rappelé dans les articles précédents (1), le Concile est inauguré par Jean XXIII le 11 octobre 1962. Le 13 s’ouvre la première session. Mais à peine entrés dans Saint Pierre, les évêques en ressortent. Une nécessité s’impose à tous : faire connaissance.
Pour bien comprendre, il nous est nécessaire de faire un petit arrêt sur image. En 1870, lors du premier concile du Vatican, l’Église catholique comptait à peine plus d’un millier d’évêques. Environ 700 d’entre eux avaient pu faire le déplacement à Rome. Moins de 100 ans plus tard, en 1962, le nombre d’évêques a presque triplé et ce sont quelques 2400 évêques qui se rassemblent dans la basilique Saint Pierre !
Le 19e siècle a connu en effet un formidable élan missionnaire. Dans le sillage des missionnaires, des Églises nouvelles voient progressivement le jour et s’organisent. C’est ainsi que, dans la première moitié du 20e siècle, un nombre important de diocèses sont créés. Dans un premier temps, les évêques ainsi que les prêtres de ces diocèses, sont européens, issus de différentes congrégations missionnaires. Puis, petit à petit, un clergé autochtone se forme et donne des évêques issus de ces nouvelles Églises.
Dans l’histoire des Conciles, le concile Vatican II est un événement inédit : le premier concile à réunir des évêques issus des 5 continents. La majorité reste européenne mais l’évènement est suffisamment important pour qu’on le souligne. C’est la première fois qu’autant d’évêques se réunissent ensemble. C’est la première fois que des évêques originaires des 5 continents sont réunis pour un concile.
En octobre 1962, l’Église découvre une universalité de fait et d’origine. La première étape qui s’impose est moins d’élire des membres pour des commissions de travail que de faire connaissance. Cette nécessité qui s’impose au matin du 13 octobre 1962 est ainsi certainement un premier pas, important, dans ce dialogue sincère et bienveillant avec le monde que le pape a fixé pour objectif au concile. Apprendre à se connaître… un premier enseignement du concile Vatican II ?

A suivre …. le premier acte des évêques : un message au monde …

Le 17 octobre dernier, nous étions une soixantaine à nous retrouver pour « approfondir notre foi à la lumière du Concile ». Cette première rencontre nous a permis de « débroussailler » le terrain par une première introduction aux textes conciliaires. L’objectif du Concile est de regarder le monde et les hommes avec bienveillance à l’exemple du Christ afin d’annoncer l’Évangile. La foi en Dieu n’est pas seulement une adhésion à des contenus mais elle est avant tout relation à Dieu par le Christ. Lumière du monde, le Christ est au cœur de notre foi. Comment le Concile en rend-il compte ?
Nous nous retrouverons le mercredi 21 novembre pour approfondir notre foi à la lumière du Concile

  • soit de 15h00 à 16h30 aux salles paroissiales de Pordic
  • soit de 20h30 à 22h00 aux salles paroissiales de Plérin
    Important : il n’est pas nécessaire d’avoir participé à la rencontre du 17 octobre pour participer à celle du 21 novembre !

PS :

( 1 )
http://www.cplittoralouest.catholiq…
http://www.cplittoralouest.catholiq…


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF