Un Cardinal à Pordic

mercredi 21 juillet 2010
par  Bernard LE NEEL
popularité : 1%

La famille de Boisgélin ( ou Coatgelen en breton) de Pléhédel remonte aux Croisades, au XIIe siècle. Elle avait plusieurs possessions dans le Goëlo, et notamment à Lantic et à Pordic.

info document -  voir en grand cette image

Et c’est dans un de ces manoirs de Pordic, à Equivy que naît en 1732, Jean de Dieu-Raymond de Boisgélin. Equivy est un hameau à la limite de Pordic, Lantic et de Binic.

Il fait ses études à Paris, à Saint-Sulpice et à la Sorbonne, puis on le retrouve évêque à Lavaur. Excellent orateur il est désigné pour faire l’éloge funèbre du Dauphin et du roi Stanislas.

Plus tard, alors archevêque, il prononcera l’homélie lors du sacre de Louis XVI. Cette homélie aux accents évangéliques frappera les esprits, car il parle de misère publique. Ce ne sont pas que des paroles puisque dans son diocèse d’Aix–en-Provence, il crée plusieurs institutions charitables.
Avec la bretonne Sœur Pauline Pinczon du Sel il fonde la Congrégation de Notre-Dame de Grâces, filiale de celle de saint Thomas de Villeneuve (de Lamballe). Cette chère Sœur est pour le moment Vénérable … sa cause de béatification est introduite à Rome.

En 1789, fidèle à ses principes et cohérents en ses actes, alors qu’il siège aux Etats-Généraux, il vote l’abolition des privilèges, l’égale répartition des impôts, et la part du clergé, qui s’élève à 400 millions …. C’est plutôt surprenant.

Quant à la Constitution Civile du Clergé, il s’abstient, et s’exile en Angleterre. Ce qui ne l’empêchera pas de télécommander les actions charitables dans son diocèse en France.

Napoléon « ayant percé sous Bonaparte » crée le Concordat. Mgr de Boisgélin applaudit Napoléon et soutient le nouveau régime … il devient Membre de l’Académie Française, Grand Officier de la Légion d’Honneur et, acteur de la paix civile, il se voit créé cardinal en 1803 par Pie VII. C’est l’apogée, mais éphémère car il décède l’année suivante.

A Pordic aujourd’hui, ne demeure qu’une belle Maison de Maître à la Toise, face au petit terrain où se trouvait la chapelle de Sainte Anne. Une chambre de cette maison garde encore les traces de balustrade de communion car elle était son oratoire quand il venait à Pordic.

Un Cardinal à Pordic : c’était il y a 210 ans !

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF