L’Evangile du Dimanche 17 Février 2013


Premier dimanche de carême
Dt 26, 4-10 ; Ps 90 ; Rm 10, 8-13 ; Lc 4, 1-13.
De nouveau, voici le temps fort du carême, un temps favorable pour avancer ensemble vers Pâques. Qu’entendons-nous aujourd’hui ? Moïse invite le peuple d’Israël à proclamer sa foi : dans cette profession de foi, il fera mémoire de sa libération, ce que Dieu lui a donné tout au long de son histoire. Il se souvient que Dieu commence par donner ; qu’ensuite seulement il demande de lui faire confiance. Jésus vit les tentations qui furent celles de son peuple dans le désert et il puise dans la mémoire de ce peuple, dans les Ecritures, la faisant sienne, la Parole même de Dieu pour répondre à la provocation du tentateur : « si tu es le fils de Dieu … ». Ses réponses disent toute sa confiance en Dieu Père et le rediront tout au long de sa vie jusqu’à ce moment où il entendra cette fois : « si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix ! ». A chaque eucharistie, nous sommes invités à faire mémoire en Église, de ce qui nous a été donné en Jésus le Christ. Si nous avions davantage conscience des dons de Dieu, sans doute, ferions-nous aussi confiance pour la suite, nous souvenant de cette parole que Dieu dit au psalmiste et à tout priant d’aujourd’hui : « Je suis avec lui dans son épreuve »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 4,1-13

Après son baptême, Jésus, rempli de l’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; il fut conduit par l’Esprit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut mis à l’épreuve par le démon. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim.
Le démon lui dit alors : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain ».
Jésus répondit : «  Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre  ».
Le démon l’emmena alors plus haut, et lui fit voir d’un seul regard tous les royaumes de la terre.
Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir, et la gloire de ces royaumes, car cela m’appartient et je le donne à qui je veux.
Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela
 ».
Jésus lui répondit : « Il est écrit : Tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu, et c’est lui seul que tu adoreras ».
Puis le démon le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi à ses anges l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre  ».
Jésus répondit : « Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu  ».
Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le démon s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Pour en savoir plus, écoutez RCF Clarté :
Évangile du dimanche présenté par Anne Motte, Loïc Le Quellec tous les jeudis à 19h30 - Rediffusion le vendredi suivant à 11h30, le dimanche suivant à 09h15.

Évangile du dimanche« Jésus au désert »(Luc 4, 01 - 13)

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF