L’Evangile du Dimanche 31 Mars 2013


Dimanche de Pâques - Ac 10, 34-43 ; Jn 20, 1-9 ; I Co 5, 6-8.
« Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité, nous en sommes tous témoins ». Pierre s’exprimait ainsi à la Pentecôte. Jean le premier « vit et crut » devant le tombeau vide. Les autres disciples feront l’expérience de foi en Jésus ressuscité, un peu plus tard. Marie-Madeleine, elle, le reconnaîtra au moment où il l’appellera par son nom. Et nous ? Le croyons-nous vivant, aujourd’hui ? Quelle expérience en avons-nous fait ?
Quand nous nous rassemblons le dimanche, premier jour de la semaine, autour de la table de l’eucharistie, nous célébrons ensemble la mort et la résurrection du Christ. Là, nous recevons « le pain de la Pâque », la vie nouvelle qui fait de nous des témoins. Nous le sommes depuis notre baptême déjà , mais c’est peu à peu que nous choisissons de le devenir ; l’Esprit de Jésus nous donne de déchiffrer les effets de la Résurrection, chaque fois que gagne la vie en nous et par nous.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,1-9

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Le matin de Pâques, Marie-Madeleine courut trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a mis. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Fra-Angelico, Resurrection, Florence, 1440
Fra-Angelico, Resurrection, Florence, 1440

Pour en savoir plus, écoutez RCF Clarté :
Évangile du dimanche présenté par Anne Motte, Loïc Le Quellec tous les jeudis à 19h30 - Rediffusion le vendredi suivant à 11h30, le dimanche suivant à 09h15.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF