Questions à … Marinette et Pierre

Du rayon de soleil… à la présence d’Eglise
mercredi 17 avril 2013
par  Patrick BEGOS
popularité : 2%

Avoir le souci des autres, savoir écouter, travailler en équipe. Dans la discrétion, quelques Plérinais animent les journées des personnes âgées ou s’intéressent aux personnes isolées, handicapées, pour les aider à vivre plus humainement, par une présence fraternelle.

Marinette Mahé et Pierre Paugam : « On reçoit plus que l’on ne donne »
Les Capucins, à St Brieuc, l’une des plus grandes résidences de personnes âgées, accueille plus de 470 personnes dont l’âge varie de 70 ans à 100 ans. _ C’est un EHPAD avec des personnes plus ou moins dépendantes.
_ Pierre Paugam L’association d’animation, composée de quelque 70 bénévoles, présidée par Joëlle Conin, est un maillon essentiel dans la qualité de vie des résidents. C’est un peu le rayon de soleil qui égaye les journées des personnes âgées. Une dizaine de bénévoles de Plérin y participent. Deux d’entre eux, Marinette Mahé et Pierre Paugam témoignent de leur vécu au sein de cette association.

Quel a été le déclic de votre participation ?
« J’ai d’abord été visiteur de malades à l’hôpital Le Foll », explique Pierre. « Il y a 8 ans, lors d’une messe de Noël aux Capucins, j’ai rencontré l’ancien président de l’association. Nous nous sommes trouvé quelques affinités et j’ai été embauché immédiatement. Je ne savais pas ce à quoi je m’engageais. Les premiers contacts m’ont touché et j’ai adhéré avec enthousiasme ». Marinette est membre de la chorale Kantarmor. « Nous avons chanté aux Capucins, lors d’une fête religieuse. L’association recherchait des membres, pour faire face à une activité croissante. J’y suis allée, j’ai été séduite. J’y suis depuis 13 ans ».

En quoi consistent les animations ?
L’atelier chant mobilise 3 à 4 bénévoles par bâtiment, 1 heure par semaine. « Nous reprenons des chansons de variétés françaises dont tout le monde connaît les refrains ». Des bénévoles se sont engagés dans l’atelier jeux de société. Tous les vendredis, à tour de rôle par bâtiment, les personnes âgées sont accompagnées, en minibus, pour des courses en grandes surfaces, avec parfois une virée à la plage, si le temps le permet. L’après-midi se termine par un goûter. Quelques bénévoles tiennent des permanences dans le « café-épicerie », organisé dans le local de l’association. C’est une salle de détente, équipée d’un bar sans alcool, où l’association offre le café au résident. On y vend aussi des produits de première nécessité. Ce lieu permet de recevoir parents et visiteurs. Les résidents des Capucins peuvent ainsi sortir de leur propre bâtiment et s’y retrouver, selon leurs affinités.

Vous organisez aussi des repas festifs ?
Ces repas ont lieu le jeudi, durant le premier trimestre. On s’occupe de tout, du choix du menu jusqu’à la vaisselle, en passant par la préparation de la cuisine, de la salle et de la table, pour un groupe de 25 à 30 résidents. La semaine dernière, nous avons composé un menu avec potage, lapin aux carottes et pommes de terre, fromage et dessert. Entre les plats, on chante, l’animation peut ainsi durer jusqu’à 16 heures, comme un repas familial.
Les autres trimestres, il peut y avoir des animations à thèmes (chants de marins, crêpes et danses bretonnes …), des barbecues ou des sorties diverses. Le spectacle est suivi d’un goûter. Lors des anniversaires, ce sont les animatrices qui interviennent, plutôt que les bénévoles. Nous avons aussi la fête de l’été en juin et la fête des familles en septembre, ainsi qu’un loto.

Participez-vous aux cérémonies religieuses ?
Les messes et prières sont préparées par l’aumônerie. Des messes collectives sont organisées lors des grandes fêtes liturgiques, comme Noël, Pâques, le 15 août ou la Toussaint. Les bénévoles de l’association conduisent les résidents en fauteuil dans la chapelle. La chorale Kantarmor anime les chants lors de ces fêtes.

Que vous apporte cette présence auprès des personnes âgées ?
Marinette MahéElle mobilise du temps : de 8 à 10 demi-journées par mois. Nous n’attendons pas de remerciements. D’ailleurs, nous n’avons pas de mérite car nous recevons en retour, autant, voire plus, que ce que l’on peut donner. Un sourire, quelques paroles … Le lien se crée facilement. Si nous sommes absents une semaine, les résidents le remarquent. Ils sont heureux quand ils nous revoient, leur visage s’éclaire. « Dans le bénévolat, ce qui est important, ce n’est pas ce que l’on fait mais la manière de s’unir aux autres tout en le faisant ».

Contacts

  • Association d’animation des Capucins J. Conin (présidente)
    tel 06 81 00 93 29

Portfolio

JPEG - 63.8 ko JPEG - 64.5 ko

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF