L’Evangile du Dimanche 21 Avril 2013


Quatrième dimanche de Pâques – Ac 13, 14…52 ; Jn 10, 27-30
« Je leur donne la vie… »
Voici un dimanche où nous contemplons le Seigneur, bon berger. C’est une image qui veut nous dire depuis des millénaires, combien Dieu aime chacun des humains qu’il a créés, car le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Nous sommes dans sa main, précise Jésus, reprenant une expression fréquente dans l’Ancien testament et il ajoute que personne ne peut rien arracher de la main du Père. Unité profonde de Jésus et de Dieu Père. Ses auditeurs l’ont bien compris car ils veulent l’instant d’après le lapider.
Accueil ou refus de la Parole aujourd’hui comme hier. C’est une Parole de vie, pourtant, qui est offerte, celle du Christ qui a traversé la mort, et qui nous conduit vers la vie. Parole sur laquelle nous sommes appelés à tout miser. Les Actes d’apôtres nous montrent que malgré les oppositions, les persécutions, les disciples continueront avec assurance et « pleins de joie », à propager la Parole de Dieu. Les chrétiens de Syrie et ceux du monde entier ont tant besoin de s’appuyer sur cette certitude que Dieu nous tient dans sa main !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10,27-30

Jésus avait dit aux Juifs : « Je suis le Bon Pasteur (le vrai berger). » Il leur dit encore : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes un »

Pour en savoir plus, écoutez RCF Clarté :
Évangile du dimanche présenté par Anne Motte, Loïc Le Quellec tous les jeudis à 19h30 - Rediffusion le vendredi suivant à 11h30, le dimanche suivant à 09h15.


Commentaires