L’Evangile du Dimanche 5 Mai 2013


Sixième de Pâques – Ac 15, 1-29 ; Jn 14, 23…29
Avant son passage vers le Père, Jésus confie à ses amis des paroles précieuses, son Testament en quelque sorte. Il leur dit que l’aimer lui, le Christ, engage à rester fidèle à sa parole. Et seul l’Esprit, peut inscrire cette parole en leur mémoire et en leur cœur et la réveiller. Non seulement l’Esprit rappelle des paroles, des mots, mais il en révèle le sens.
La page des Actes qui est également proposée ce dimanche raconte comment au Premier concile de l’Eglise, les apôtres ont su comprendre, la parole de Dieu, y rester fidèles, en discernant que l’important était de sauver la communion entre les frères.
Avant son passage vers le Père, Jésus fait don de sa paix. A l’eucharistie, nous posons un geste symbolique , le geste de paix. Par ce geste, nous signifions que la paix que nous donnons à un voisin, un ami ou à un inconnu ne vient pas de nous, elle vient de plus loin, d’un cœur plus grand que le nôtre, celui du Christ qui a réconcilié les hommes dans sa mort et demeure vivant parmi nous par sa Parole.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,23-29

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui.
Celui qui ne m’aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez
 ».

Pour en savoir plus, écoutez RCF Clarté :
Évangile du dimanche présenté par Anne Motte, Loïc Le Quellec tous les jeudis à 19h30 - Rediffusion le vendredi suivant à 11h30, le dimanche suivant à 09h15.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF