Un avant-goût de l’été

mardi 11 juin 2013
par  Jean HAMON (Abbé)
popularité : 1%

En cette fin d’année scolaire, les agendas sont surchargés. Avant les dispersions des vacances, c’est le temps des « bilans ». Chacun s’y soumet. Quelles que soient nos différentes activités, c’est important d’en faire une évaluation.

La vie de nos communautés n’échappe pas à ce « passage obligé ».Au rythme des célébrations qui se succèdent tout ce mois (1re des communions, profession de foi, confirmation, ordination …), on pourra chercher à recueillir le fruit de ce qui a été semé dans le cœur des enfants, adolescents ou adultes. L’EAP, les catéchistes, éducateurs ou parents s’y emploieront de leur mieux. Les diverses expressions de foi vécues en communauté, seront une manière de redire à nos amis moins habitués de nos célébrations, ce que voudrait être une démarche de foi authentique.

En ce lendemain de Pentecôte où chaque baptisé retrouve du « souffle » pour mieux assurer filialement sa vie d’ enfant de Dieu, le mois de juin voit défiler d’autres repères importants : la fête du saint Sacrement du corps et du sang du Christ, la fête du Sacré-Cœur. Heureux déploiements du jeudi Saint et de Pâques où chacun peut approfondir la richesse insondable de l’amour du Christ. Occasion privilégiée encore d’y enraciner notre propre foi.

Dans le même temps, l’Eglise aime nous rappeler le témoignage de nos aînés dans la foi. Au solstice d’été, nous contemplons la figure de Jean-Baptiste, le prophète inlassable qui a la vocation de préparer dans le cœur des hommes, le chemin qu’empruntera Jésus, le sauveur. Sa mission terminée, il saura s’effacer devant lui : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ! »

Nous achèverons cette première semaine de l’été, en évoquant la figure des saints Pierre et Paul. Êtres d’exception, grâce à leur confiance absolue en Jésus, le Vivant, ils nous indiquent à travers leur cheminement personnel, le chemin de l’évangile, dans l’amour de l’Eglise dont ils seront les serviteurs infatigables.

Enfin, pour la plupart des prêtres du diocèse la fête de Pierre et de Paul correspond à leur ordination sacerdotale. Avec eux, nous saurons rendre grâces pour le choix et la confiance toujours surprenants du Seigneur qui les a appelés à sa suite. En ces heures où les vocations se font rares alors que les besoins sont immenses, prenons conscience de nos responsabilités communes et personnelles.

Le 30 juin, dans sa cathédrale, Mgr Moutel aura la joie d’ordonner prêtre Benoît Lévèque, de Pléneuf. Ce qui éveille et stimule les jeunes à s’ouvrir aux appels du Seigneur, nous le savons, ce sont les hommes et les femmes, les communautés qui sont témoins du Ressuscité et qui les ont aidés à Le découvrir, à Le connaître et à grandir dans son intimité.

Au terme de notre année apostolique, voilà bien des motifs de rendre grâces dans la lucidité et la sérénité.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF