L’Evangile du Dimanche 9 Juin 2013


Dixième dimanche du Temps Ordinaire – Lc 7, 11-17
Puissance et tendresse de Dieu ! Voilà ce que nous révèle Jésus tout au long des évangiles ; ainsi, il a pitié de la veuve de Naïm qui vient de perdre son fils, il est « saisi aux entrailles » … Mais Jésus n’en reste jamais aux sentiments, sa compassion remet debout, fait vivre, elle sauve. Par lui, Dieu visite son peuple, il intervient en sauvant, en donnant la vie, et la vie rayonne !
La rumeur d’après Luc, se répand dans les pays voisins, pays étrangers qui vont croire en Jésus ; la Bonne Nouvelle est pour tous. Elle est arrivée et continue d’arriver jusqu’à nous.
Le village de Naïm, sur les pentes nord du Jabal Dahi, doit sa célébrité à l'Evangile, étant cité seulement parce que Jésus y ressuscita le fils d'une veuve.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,11-17

Jésus se rendait dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on transportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule considérable accompagnait cette femme.
En la voyant, le Seigneur fut saisi de pitié pour elle, et lui dit : « Ne pleure pas ».
Il s’avança et toucha la civière ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi ».
Alors le mort se redressa, s’assit et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple ».
Et cette parole se répandit dans toute la Judée et dans les pays voisins.

Pour en savoir plus, écoutez RCF Clarté :
Évangile du dimanche présenté par Anne Motte, Loïc Le Quellec tous les jeudis à 19h30 - Rediffusion le vendredi suivant à 11h30, le dimanche suivant à 09h15.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF