L’Evangile du Dimanche 7 Juillet 2013

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 2%

Quatorzième dimanche du temps ordinaire - Is 66, 10-14 ; Lc 10, 1-20
Après l’exil, les juifs reviennent à Jérusalem ; cette ville dont le nom signifie paix. Ils ne reconnaissent plus la cité d’autrefois . Elle va revivre pourtant, dit le prophète Isaïe à ce peuple découragé ; Dieu même va lui apporter la paix et telle une mère, consoler ses habitants.
Jésus s’approchant de cette ville, envoie ses disciples en mission. Leur seul bagage ? : la paix ; leur message ? Annoncer le Règne de Dieu, annoncer la venue de la justice, la paix, la liberté, la joie pour les pauvres…L’accueil attendu ? Qu’on ouvre la porte, qu’on reçoive la paix, qu’on partage le pain. Je suis cet hôte aujourd’hui qui accueille dans ma maison, le messager de paix, et je suis également cet hôte, au sens de messager du Christ, qui est accueilli et apporte la paix en son nom.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-12.17-20

Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller.
Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.
Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
N’emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route.
Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : « Paix à cette maison ».
S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.
Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu’on vous offrira.
Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : « Le règne de Dieu est tout proche de vous ».
Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, sortez sur les places et dites :
« Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous la secouons pour vous la laisser. Pourtant sachez-le : le règne de Dieu est tout proche ».
Je vous le déclare : au jour du Jugement, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville.
Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux. Ils racontaient : « Seigneur, même les esprits mauvais nous sont soumis en ton nom. »
Jésus leur dit : « Je voyais Satan tomber du ciel comme l’éclair.
Vous, je vous ai donné pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et pouvoir sur toute la puissance de l’Ennemi ; et rien ne pourra vous faire du mal.
Cependant, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms sont inscrits dans les cieux ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF