L’Evangile du Dimanche 14 Juillet 2013

par  Sr Marie-Thérèse GUEHO
popularité : 2%

Quinzième dimanche du Temps ordinaire – Dt 30, 10-14 ; Lc 10, 25 -37 ;
« La Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur pour que tu la mettes en pratique », dit le livre du Deutéronome : C’est bien ce qu’a compris le samaritain inconnu face à l’homme agressé, abandonné sur le bord de la route. Il est pris de pitié littéralement « saisi aux entrailles » et il agit sans se poser de questions sur les convenances, sur le permis et le défendu. Cet homme, considéré comme hérétique, méprisé, est déclaré ici par Jésus, plus proche de Dieu que les dignitaires et servants du temple, car il a fait passer le service de l’autre avant tout. Ce samaritain peut sans doute nous donner à penser, mais aussi l’hôtelier qui fait confiance, ou l’homme qui se laisse soigner, ou encore ceux qui passent leur chemin en détournant le tête.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,25-37

Pour mettre Jésus à l’épreuve, un docteur de la Loi lui posa cette question : « Maître, que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? »
Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Que lis-tu ?  »
L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
Mais lui, voulant montrer qu’il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? »
Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé, roué de coups, s’en allèrent en le laissant à moitié mort.
Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
Il s’approcha, pansa ses plaies en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : ’Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai. ’
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme qui était tombé entre les mains des bandits ?
 »
Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF