« Qui a ouvert le Livre »

samedi 4 septembre 2010
par  Marie-Aimée ROUAUX
popularité : 1%

« Je vis, dans la main droite de celui qui siège sur le Trône, un livre (rouleau) écrit au-dedans et au dehors, scellé de 7 sceaux.

Et je vis un ange puissant qui proclamait d’une voix forte :

« Qui est digne d’ouvrir le Livre et d’en rompre les sceaux ? » (Ap 5,1-2).

Avec la « rentrée » 2010-2011, voici que s’est ouverte devant nous une nouvelle page de vie. Même ceux d’entre nous qui ne sont pas directement concernés par la rentrée scolaire sont touchés de près ou de loin par ce calendrier qui s’impose.

Alors « bonne rentrée » à tous, petits et grands … !

Mais allons plus loin ! Quelle relation, en effet, y a-t-il entre le livre de notre existence concrète et ce Livre dont il est dit au chapitre 5 de l’Apocalypse qu’il a fallu Quelqu’Un pour l’ouvrir ? ( l’Apocalypse est le dernier Livre du Nouveau Testament ).

Et d’abord quel est ce Livre ? et qui est-il Celui qui détient la clef de son intelligence ? (du moins pour les chrétiens).

Le Livre, dont il est question est celui des Ecritures, appelé parfois dans la Bible hébraïque tout simplement : « Le Livre » ( hébreu : hasefer ), que par la suite les chrétiens ont désigné par « Ancien Testament ». Il est le Livre de la Première Alliance dont le Christ, est venu en révéler le sens caché, accomplissant et explicitant par sa vie, sa mort et sa résurrection, ce qui en était l’annonce prophétique. Dans le chapitre 24 de l’Evangile selon Luc que nous connaissons bien, Jésus redit aux onze réunis ce qu’il venait d’expliquer à deux de ses disciples sur le chemin d’Emmaüs :

« Voici les paroles que je vous ai adressées quand j’étais encore avec vous : il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes ».

Alors, il leur ouvrit l’intelligence pour comprendre les Ecritures… ».

Le Livre est ouvert. Première et Nouvelle Alliance n’en sont plus qu’une, Alliance qui depuis Abraham nous relie à Dieu dans la foi.

A la question du « Qui ? » : « Qui a ouvert le Livre ? » ( pour lui donner son sens plénier ), une autre interrogation nous concerne : « Qui en est le lecteur ? » et jusqu’à quel point va-t-il se laisser transformer par la Parole de vie ?

Nous sommes ainsi appelés à vivre, avec le Christ, l’accomplissement de la Parole divine, dans notre « chair », dans notre culture, comme au sein de notre contexte social. Cette Parole explicitée, intériorisée et vécue ne peut que « retentir » à l’oreille de notre cœur (c’est le sens du mot catéchèse, en grec kataxein, se faire écho de …), car Celui qui a ouvert le Livre est Celui là même qui nous habite et nous parle par son Esprit. C’est dans la prière, le silence et l’amour que nous Le reconnaissons.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF