Le pape et le Canada dry

lundi 23 septembre 2013
par  Kerprat
popularité : 1%

Dans sa simplicité, le pape, pour une Église servante et pauvre, préfère l’authentique à l’apparence.

Capture d'écran
Capture d’écran

Le bon vin réjouit le cœur de l’homme, pas la piquette ! Méfions-nous de ce qui a l’apparence de … le goût de… mais qui n’est pas de … Faisons fi des ersatz, de tout ce qui peut avoir les apparences, sans en avoir les qualités.

En mettant fin à certains aspects de la Cour de Rome, la fin des monsignori, le pape François gomme des titres honorifiques, héritage désormais désuet de la Cour Pontificale du Moyen-âge et de la Renaissance.
Déjà en 1968, Paul VI avait supprimé plusieurs titres « chapelains secrets », camériers secrets surnuméraires », « prélats d’honneur ».

On ne peut s’empêcher de citer l’Evangile où Jésus demande de n’appeler personne « Rabbi » ni Père, puisqu’on n’a qu’un seul Père, dans les Cieux.
Fustigeant ceux qui aiment paraître, il rajoutait « ils portent de larges phylactères ils ont de longues franges à leur vêtements » … il aurait pu ajouter ils aiment les chaussettes violettes.

La Bruyère n’hésitait pas à qualifier » la fausse gloire d’écueil de la vanité ».

Merci au pape François qui ne doit pas aimer le titre de « Sa Sainteté », car Dieu seul est Saint, trois fois Saint.

Heureuse appellation française qui donne le titre de Monsieur le Cardinal, aux cardinaux, qu’on ne qualifie plus de Princes de l’Église, ni d’Éminences, éminentissimes.

Dans l’Evangile on ne trouve qu’une seule Cour :
le lithostrotos, cette cour pavée où Jésus a souffert la Passion. La Croix n’est pas un hochet qui flatte nos vanités.

« Vanité des vanités, tout est vanité » dit l’Ecclésiaste.


Commentaires

Logo de Bernard LE NEEL
Le pape et le Canada dry
mardi 11 février 2014 à 14h27 - par  Bernard LE NEEL

aimer ce billet, c’est bien, mais il ne faut pas craindre de !
lire aussi la réflexion sur la liberté, l’égalité et la fraternité

Le pape et le Canada dry
mercredi 25 septembre 2013 à 18h06 - par  Jacquemin

Voilà des mots qui ne font que traiter la réalité des choses avec humour et légèreté malgré le sérieux du sujet. Bravo ! Revenir à plus de simplicité et se tourner vers ceux qui souffrent n’est-ce pas là une des missions de l’Eglise ?

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF