Le Pape François invite à construire un monde nouveau

jeudi 26 septembre 2013
par  Patrick BEGOS
popularité : 1%

Aux JMJ de Rio, le pape a rencontré la jeunesse du monde, qu’il a marquée par sa proximité et sa confiance.
JPEG - 52.7 ko
Lors de son premier voyage en Amérique du Sud et de son premier contact avec la jeunesse catholique depuis sa nouvelle fonction, le pape François a non seulement rencontré près de trois millions de jeunes, il a posé les bases de son pontificat qu’il esquissait jusqu’alors à grands traits et petites phrases.
Succès total d’abord auprès des jeunes : la baie mythique de Copacabana est devenue la plus grande basilique à ciel ouvert pour des jeunes venus du monde entier. La simplicité radicale des mots du pape François, sa profonde chaleur et son goût du contact direct, son énergie et sa joie de croire communicative ont redonné du cœur à l’ouvrage à une jeunesse sans frontières qui, doutant parfois d’elle-même et du monde, reste profondément avide d’émotions fortes et de sens.

Rendez-vous émouvant aussi avec les pauvres. A sa demande, le pape a rencontré des prisonniers et des jeunes touchés par le sida ou la drogue. Il nous invite à bâtir un monde nouveau en allant à la rencontre des plus fragiles et des plus misérables.

Match remporté face aux esprits inquiets de l’Eglise. Sans mâcher ses mots, le pape a encouragé le clergé à sortir des églises pour aller à la rencontre des hommes et femmes d’aujourd’hui. Il a dévoilé au Brésil ce qu’il veut faire, il faut encore attendre pour savoir comment il va s’y prendre.
Des messages forts et directs

« La foi est une flamme d’autant plus vivante qu’elle se partage … Le Christ nous envoie et nous accompagne. Il ne faut pas avoir peur de croire et de le dire. Jésus nous demande que son Eglise soit la maison de tous. Les jeunes chrétiens sont la Lumière du monde. Il faut que ça se voit. C’est vous qui êtes l’avenir. Ne restez pas au balcon de la vie, vivez-la ».

Lors de son intervention au Chemin de Croix, le pape interpelle les jeunes :
" A quel personnage t’identifies-tu ? A Pilate qui se lave les mains ou à Simon de Cyrène qui aide Jésus à porter le bois lourd de la Croix ?
Chers jeunes, Jésus vous regarde et vous demande si vous voulez l’aider à porter sa Croix. Que répondez-vous ?
".

Lors de la veillée du samedi, il les encourage : « Demande toi : Est-ce que je prie ? Est-ce que je parle avec Jésus ? Donne la réponse dans ton cœur, maintenant. N’aie pas peur de lui parler, même si tu tombes. Mets la foi, mets l’amour, mets le Christ dans ta vie et tu trouveras un ami en qui te fier pour toujours  ».

JPEG - 17.8 ko Commentant, dimanche, l’Evangile de Mathieu d’où était tiré le thème des JMJ « Allez, de toutes les nations, faites des disciples », son homélie avait tout d’une feuille de route. « Allez sans peur pour servir. L’Eglise a besoin de vous, de l’enthousiasme, de la créativité et de la joie qui vous caractérisent. Vous êtes les constructeurs d’une Eglise plus belle et d’un monde meilleur. Savez-vous quel est le meilleur chemin pour évangéliser un jeune ? Un autre jeune. Voilà le chemin à suivre ».

Il poursuit « L’évangile est pour tous et non pour quelques-uns. Il n’est pas seulement pour ceux qui semblent plus proches, plus réceptifs, plus accueillants. N’ayez pas peur d’aller et de porter le Christ en tous milieux, à ceux qui semblent plus loin, plus indifférents. Le Seigneur veut que tous sentent la chaleur de sa miséricorde et de son amour  ».


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Noel
Bannière denier
Bannière RCF