Il faut sortir !

mercredi 9 octobre 2013
par  Jean HAMON (Abbé)
popularité : 1%

Comme chaque année, au mois d’octobre, nous sommes sollicités pour vivre intensément la semaine missionnaire mondiale, du 12 au 20 octobre 2013. Après l’année de la foi qui aura permis à beaucoup de chrétiens de mieux tester ce que nous sommes devenus radicalement par le baptême, nous voici relancés pour l’objectif premier de l’Eglise depuis Pentecôte : Elle est au cœur de sa vocation quand elle vit dans le souffle de la mission.

A l’heure où chaque baptisé se trouve invité à prendre activement sa part dans cette nouvelle évangélisation, il est intéressant de retrouver quelques indications élémentaires que propose notre pape François. Il nous renvoie résolument « aux périphéries du monde et de l’existence. Ce qui suppose au préalable une démarche intérieure de conversion pour bien ajuster notre vie sur la personne de Jésus.

Dans son discours lors du congrès ecclésial du diocèse de Rome, il a pris le temps de préciser l’originalité de la mission de l’Eglise, dans l’aujourd’hui de son aventure. « Il faut sortir ! » Tel est l’invitation qu’il ne cesse de faire. Quelques phrases nous aident à comprendre l’enjeu de cet engagement. « Soyez partout des porteurs de la parole de vie dans vos quartiers, sur les lieux de travail, et partout où les personnes se retrouvent et développent des relations. Vous devez aller à l’extérieur. Je ne comprends pas les communautés chrétiennes qui sont fermées en paroisse.

Dans l’évangile se trouve un beau passage qui nous parle du pasteur qui, quand il revient à la bergerie se rend compte qu’il manque une brebis, laisse les 99 autres et va la chercher, va en chercher une ! Mais nous, frères, nous en avons une : il nous manque les 99 autres. Dans cette culture, nous n’en avons qu’une. Nous sommes une minorité ! Il s’agit d’une grande responsabilité et nous devons demander au Seigneur la grâce de la générosité et le courage et la patience pour sortir, pour sortir annoncer l’évangile !

Cela est difficile. Il est plus facile de rester à la maison avec cette unique brebis ! Quand une communauté est fermée, toujours avec les mêmes personnes, cette communauté n’est pas une communauté qui donne vie. C’est une communauté stérile, elle n’est pas féconde ! La fécondité de l’évangile vient par la grâce de Jésus-Christ, mais à travers nous, notre prédication, notre courage et notre patience…. »

Puisse notre communauté bénéficier largement, au cours de l’année nouvelle apostolique de cette exhortation du pape François ! Osons sortir pour mieux rencontrer le frère !


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
image Synode
Bannière denier
Bannière RCF