Christian nous a quittés

vendredi 8 novembre 2013
par  Yves CORBEL (Abbé)
popularité : 2%

(édito du bulletin paroissial de novembre 2013)

Les 1 et 2 novembre, nous allons fêter les amis de Dieu et prier pour nos défunts.
Personnellement, je penserai et prierai pour des parents et des amis qui nous ont quittés récemment. En l’espace de quelques semaines, j’ai participé dans ma paroisse de Plélo à quatre célébrations d’obsèques : Christiane, Mathurin, Augustin, Philippe. Ces disparitions nous touchent au plus profond de nous-mêmes et nous ne sommes pas sans penser à ce que cela nous arrivera un jour et qu’il est bon de nous y préparer dans un esprit de FOI.

A ce propos, je viens de lire dans La Vie Catholique le témoignage émouvant d’une maman qui a accompagné son fils pendant 8 ans jusqu’à la mort. Elle s’appelle Florence Bosviel. En voici quelques extraits : " C’était le 11 mai 2005. J’étais au chevet de mon fils Christian qui vivait ses derniers jours dans un hôpital parisien. J’étais épuisée par trop de nuits d’angoisse. C’est en août 1997 que Christian, âgé de 33 ans, brillant analyste financier découvre qu’il est atteint de cette terrible maladie, la sclérose latérale qui provoque la paralysie progressive de tous les muscles.
Durant ces années chaotiques, j’ai connu tous les états d’âme dans l’espoir d’une guérison. J’ai décidé de me battre pour que Christian s’en sorte. J’ai espéré le miracle. Je suis passée par des moments de résignation et de colère. J’étais comme écorchée vive tout en m’efforçant de rester disponible à ma famille, à mon époux. Par moments, je n’avais plus envie de prier. J’ai eu des cris de révolte épouvantables. J’ai même injurié Dieu. Je l’ai supplié d’adoucir les souffrances de Christian.
Avec le recul du temps, je sais que Dieu m ’a entendue car au milieu des flots déchaînés, j’ai trouvé des moments de paix. « Dieu est mon rocher », dit le psaume. Dans ces moments d’accablement, ma prière rejoignait Jésus à Gethsémani où il souffre atrocement. « Père que cette coupe s’éloigne de moi … mais non pas ma volonté mais Ta volonté ».

Christian nous a quittés le jour de la Pentecôte 2005 entouré de l’affection de sa famille et de ses amis. C’est à ce moment qu’a commencé mon chemin vers la Paix. Voilà 8 ans que Christian nous a quittés mais j’entretiens toujours avec lui une relation profonde, paisible. Il est là, je sais qu’il veille sur moi. Le drame que j’ai traversé a connu des moments de résurrection. J’ai fait l’expérience de mon impuissance. J’ai laissé le Seigneur prendre les rênes et j’éprouve maintenant un abandon confiant, sure de la tendresse infinie de Dieu.

Abbé Corbel


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier
Bannière RCF