Chronique biblique

La période de l’Avent enrichit la liturgie de beaux textes du Prophète Isaïe. Ce sont des textes prophétiques, dits messianiques, qui annoncent le Messie, et qui, dans une lecture chrétienne, sont chargés d’une signification toute particulière qui préparent nos cœurs à la venue de Jésus-Messie. Je (...)

Avec M.A. Rouaux ( Tél. 02.96.33.54.06 ou « marie.rouaux chez orange.fr »)

Qui sont ces « envoyés » ? Mais ne sommes-nous pas tous, en Eglise, des envoyés du Seigneur ?

Bonne question pour les vacanciers !
Mais sait-on que Dieu aussi cherche un lieu où se reposer ? C’est écrit dans la Bible au chapitre 24 du Siracide :
« En quel lieu puis-je m’installer ? »

Visitant pour la première fois une maison amie, mon regard fut attiré par le fronton en bois massif de la cheminée sur lequel était écrit en grosses lettres latines, ces deux mots : « Panem et Vinum  », Pain et Vin.

L’expression avait bien sa place dans un séjour près de la table familiale … !

Marie de Nazareth, la mère de Jésus, s’appelait en réalité Miryam. C’était un nom couramment donné à l’époque de Jésus, ainsi que l’araméen Maryam.

Dans la Bible, le « serviteur » est celui qui est au service d’un maître, volontairement ou non. Il peut aussi désigner l’esclave. C’est le sens premier. Le nom hébreu « ‘eved », vient de la racine verbale ‘avad » qui signifie : travailler, servir, voire « faire travailler » ou « forcer à travailler » : (...)

Le mot français « conversion » vient du latin convertere : tourner, se retourner. La conversion du cœur en grec, c’est la metanoïa. Quant à l’hébreu, se convertir c’est faire la teshouva, c’est-à-dire un retour vers Dieu. Dans ces différentes expressions, on trouve l’idée de changement et de transformation.

La première fois que le mot lumière apparaît dans la Bible, c’est au premier chapitre du livre de la Genèse, verset 3 : « Dieu dit : « Que la Lumière soit ! », et la lumière fut ». « Dieu vit que la lumière était bonne et Dieu sépara la lumière de la ténèbre. Dieu appela la lumière « jour » et (...)

« Dieu ne peut pas parler » disait un enfant. « Comment il pourrait faire ? Il n’a pas de bouche, il n’a pas de voix ». Et pourtant, Dieu parle … Je veux, bien sûr, parler ici du Dieu Vivant de la Bible, le Dieu de Jésus, le Créateur, le Tout Autre, Celui que Jésus révèle aussi comme étant l’Abba, (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher