Cap Fraternité au risque de la solidarité … Enregistrer au format PDF

Dans le cadre du Festival « Cap Fraternité »
Mardi 26 mars 2019 — Dernier ajout jeudi 28 mars 2019

FRENCH WINGZ // TEASER MISTRAL GAGNANT from French Wingz on Vimeo.

En prélude à la conférence, les artistes de " French Wingz " ont époustouflé le public peu habitué au Hip Hop et d’une façon générale à la culture de la rue, désormais un véritable art majeur.
Quelle prouesse dans leur danse, quelle virtuosité dans leurs mouvements !

Commentant leur succès mondial, les artistes nous ont donné les clés de leur performance : un partage de valeurs bien de chez nous, une french touch, musique et chants, un amour de leur pays, un humanisme de bon aloi, qu’ils n’ont pas peur d’exporter. Du magnifique qui a ému et valu des applaudissements bien nourris.

« Cap Fraternité », une formule bien chrétienne, qui repose sur les frontons officiels avec Liberté et Égalité ; Fraternité, un idéal qui demande à reposer sur un fondement psycho sociologique bien ancré, en soulignant les sources variées. C’est ce que Serge Paugam, sociologue bien armé sur ce thème devait nous expliquer pendant une bonne heure.

Serge nous invita alors à observer les attachements de toute personne humaine. Dès la naissance, l’enfant est attaché à sa mère, première référence ontologique, la filiation premier maillon de solidarité ; au cours de la vie, l’être humain connaîtra d’autres attachements, groupes sur qui il peut compter, groupes professionnels, culturels, artistiques ; une suite de véritable solidité qui structure, normalement les êtres humains. Etre de relation, l’homme a besoin de trouver dans différents cercles d’influence où il se sent bien, des points d’ancrage qui lui donnent de l’humanité.

Ces liens sont de bons soutiens mutuels où l’on cherche Protection et Reconnaissance. Etre social, personne en relation, l’homme a besoin du collectif pour se réaliser.

Finalement c’est dans la Messe de clôture de cette semaine, le dimanche 24 mars, que la dimension spirituelle de cette fraternité trouvera son orientation pastorale.

En conclusion, ce temps fort, bien partagé par tous les mouvements et services de la Communauté pastorale va marquer la suite : car le cap est fixé, on sait où on doit aller : l’Eglise nous propose un chemin de fraternité, d’amour … alors bonne route à tous !

Une captation vidéo à été réalisée, elle sera diffusée prochainement sur ce site.

Voir en ligne : Conférence Serge Paugam au Cap le 22 mars 2019