Cap Fraternité

Mercredi 2 janvier 2019

La fin de l’année 2018 a été marquée par le mouvement des « gilets jaunes » et par différentes mobilisations.

Au-delà des violences, que nous condamnons, ces événements témoignent du mal-être dans lequel est plongée notre société. Ils témoignent également de la volonté de vivre dignement du fruit de son travail et de repenser un projet de société qui soit juste et équitable, car il placera l’être humain, notamment le plus fragile, au centre de toute décision.

Nous voulons croire, au moment où nous nous échangeons les vœux pour 2019, que cette année sera celle d’une refondation économique et sociale, d’écoute, de dialogue, de réconciliation, de confiance, d’espérance.

Aussi, la paroisse Notre Dame de la Mer et la paroisse d’Etables sur mer s’associent pour nous faire vivre un événement de fraternité. Entre le 17 et le 24 mars 2019, nous voulons, sortir des sentiers battus, pour témoigner de notre joie de vivre et de notre espérance, en proposant différentes animations qui pourront rejoindre un large public. Ainsi, des animations seront proposées par et pour les enfants, d’autres par et pour des collégiens et des lycéens, d’autres pour les familles, d’autres pour des chrétiens engagés, d’autres pour des personnes de bonne volonté désireuses de contribuer à faire grandir la Fraternité. Lors de cette période de carême, nous proposerons des concerts, des rencontres, des célébrations, une conférence, et nous permettrons à des enfants, des jeunes, des adultes, de vivre des moments de convivialité, d’expérimenter la fraternité dans la simplicité de notre quotidien, en allant à la rencontre de l’autre différent, en apprenant à s’accueillir avec nos différences et à s’enrichir de nos particularités.

Dans notre société moderne, fortement marquée par l’essor du numérique, nous voulons croire qu’il est toujours possible de construire, à notre niveau, des relations amicales et fraternelles qui permettent, sur un même territoire, sur une même paroisse, de faire reculer les inégalités sociales, de faire tomber les barrières de la peur pour bâtir des ponts qui nous mettront les uns les autres dans un réel réseau fraternel : « il en va de notre capacité collective d’espérer et de bâtir l’avenir. »

Avec la paix dans nos cœurs et pour notre pays et notre monde, c’est le vœu que nous formulons en ce début d’année 2019. Oui Cap sur la Fraternité et Bonne Année 2019.