Catéchuménat : un chemin de plus en plus fréquenté Enregistrer au format PDF

Vendredi 10 janvier 2020 — Dernier ajout samedi 18 janvier 2020

Le dimanche 10 Novembre, au début de la messe paroissiale à Étables, deux jeunes femmes sont dans la procession d’entrée ; une troisième a eu un empêchement de dernière minute.
Elles viendront à la communion les bras croisés sur la poitrine, elles n’ont pas encore accès à ce sacrement, elles sont « catéchumènes ». Chez nous aussi, dans notre paroisse, il y a des personnes qui n’ont pas été baptisées bébés, ou qui n’ont eu rien d’autre que leur baptême, et qui un jour se sentent appelées à tisser un lien fort avec le Seigneur.
« Voici que je me tiens à la porte et je frappe, dit le Seigneur, si quelqu’un entend ma voix et qu’il m’ouvre, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi » pouvons-nous lire dans le livre de l’Apocalypse au chapitre 3.

L’équipe accompagne les catéchumènes non seulement à construire progressivement leur Foi, mais aussi à la partager avec la communauté chrétienne locale. Ce 10 novembre, à Étables, nos catéchumènes ont pu dire devant la communauté rassemblée leur désir d’entrer pleinement dans la vie de l’Église.

Pour cette première étape, après avoir dit leur désir de cheminement vers les sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie), elles ont été marquées du signe de la croix par l’abbé Roland Le Gal qui, après l’homélie, leur a remis, de notre part, une Bible … un GPS pour leur vie « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit Jésus, nul ne va au Père sans passer par moi » (Jn 14,6).
D’autres étapes suivront jusqu’à cette nuit de Pâques où elles entreront pleinement dans leur identité d’enfant de Dieu, pierres vivantes de l’Eglise.
Mais ne restons pas « spectateurs » de leur cheminement. Nous pouvons aussi être acteurs de deux manières : par la prière pour elles mais aussi par notre témoignage dans nos assemblées dominicales : quelle image leur donnons-nous de cette Église, Corps du Christ, dans laquelle elles demandent à entrer ?

Les catéchumènes sont les personnes qui ont ouvert leur porte et qui découvrent progressivement qui est ce Seigneur qui est entré dans leur vie. C’est comme une belle histoire d’amour : on apprend à se connaître en se fréquentant. Le catéchuménat est comme un temps de fiançailles.
Il se vit au sein d’une équipe d’accompagnement (Malu Guillet, Marie France d’Hérouville et l’abbé Le Forestier) qui se réunit environ une fois par mois autour d’un thème proposé aux catéchumènes par l’équipe ; c’est un itinéraire proposé à partir du document « Où demeures-tu ? », un itinéraire de catéchèse comme ont les enfants, mais adapté aux jeunes et aux adultes.
Accueil catéchumène 2020 ALB