Continuons à vivre Enregistrer au format PDF

Lundi 6 juillet 2020

Soixante dix jours de confinement, deux mois de déconfinement progressif …
Nous voici pour la plupart en partance pour les vacances d’été, pour d’autres encore en veille de travail.
Si les conditions de sécurité ont connu un allègement considérable ces derniers jours, les vacances cette année continuent de prendre un coup. On est peut-être amenés à changer de destination, d’activité, de mentalité … « Nous allons apprendre progressivement à organiser notre vie collective avec ce virus », a justement déclaré le premier ministre Edouard Philippe.
Au niveau pastoral, la vie a pris aussi un coup. La première communion et la profession de foi sont repoussées en septembre. Beaucoup de baptêmes, de mariages seront célébrés avec les nouvelles donnes ou carrément relégués aux prochains mois.
Sur les plans familial, scolaire, social, économique et bien d’autres, nous sommes amenés à faire du ménage.
Partout il faudra de l’adaptation pour continuer à préserver la santé, mieux la vie comme don précieux de Dieu.
Quelles qu’eussent été les contraintes des uns et des autres, l’idéal serait que chacun prenne ce temps de vacances pour se reposer, se refaire et surtout réfléchir à sa vie, à celle des autres, à la planète entière.
On a pu pêcher en eau trouble pendant ces mois d’emmurement. On s’est laissé aller à une vie plus simple, plus écologique en allant à l’essentiel. On s’est souvenu des plus faibles, des plus âgés, des voisins immédiats…
En famille, on a été plus solidaire, on a « vécu » ensemble, on a prié ensemble, même avec les enfants, on s’est habitué à prendre des nouvelles les uns des autres.
La vie sociale, tout en se bouleversant, s’est confrontée à la réalité. Les microstructures comme les macrostructures jusqu’au sommet de l’Etat ont touché du doigt la réalité de leurs systèmes, leur efficacité et leurs faiblesses …
Tous ces acquis ne doivent pas être passés à la gomme. Et l’humanité entière gagnera à se réveiller de certaines de ses torpeurs pour avancer, sous la conduite de son Créateur, dans la justice, le souci de l’autre, l’esprit de service.
Que tous les croyants continuent de louer la grandeur et la beauté de leur Dieu dans son être et dans sa création tout en demandant la grâce de sa clémence.