De l’Hydre à l’hydro Enregistrer au format PDF

Vendredi 11 octobre 2019 — Dernier ajout jeudi 17 octobre 2019

Le Président de la République a qualifié la mouvance islamiste de Hydre. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydre_de_Lerne). Cette bête diabolique indiquée dans la mythologie grecque fut tuée par Hercule, un des douze combats, les fameux travaux d’Hercule.
Ce n’était pas mince affaire :
Cette bête au corps de chien ou de serpent avait plusieurs têtes, cinq ou neuf, cent selon certains. Une seule était immortelle, les autres repoussaient à chaque fois qu’on les coupait.
De sa gueule s’exhalait une odeur nauséabonde.

C’est dire, si on retient la référence et surtout son hyperbole, que le danger islamiste est vraiment préoccupant pour tous et qu’il regarde tout le monde.
Et de le vaincre ? un travail herculéen.

Autant le mot Hydre peut faire peur, autant son homonyme étymologique est riche de ressources. L’hydre, en grec, et dans de nombreux mots c’est l’eau et l’eau c’est la vie. L’hydrologie a un vaste domaine d’application.

Certains bretons penseront à l’hydromel, mélange d’eau et de miel. En pays Goëlo, on se rappelle le rôle important de l’Ecole, l’Hydro (« graphie » de Paimpol. Quelle famille de notre côte ne rêvait-elle pas d’avoir un fils « candidat » ?
Passons sur les bienfaits de l’hydraulique pour les ouvriers, les agriculteurs, EDF, de l’hydravion pour les habitants des îles, du coton hydrophile qui absorbe si bien les liquides ; jusqu’à l’hydrophobie prisée pour les poêles téflon, les selles de vélo qui ne s’imbibent pas d’eau.

Et pour terminer place à l’hydrogène ! On dit que la molécule d’hydrogène est vraiment énergétique. 1 kilo d’hydrogène équivaut à 6 kilos d’essence, et sa combustion ne donne que de l’eau.
Alors vive l’hydrogène qui bientôt pulsera les vélos !
On n’a pas de pétrole … mais l’hydrogène est partout.
Comme quoi l’hydrogène c’est l’avenir, alors que l’hydre [1] gène la cohésion sociale.

[1l’hydre islamiste bien sur