Des vœux pour 2019 Enregistrer au format PDF

Lundi 31 décembre 2018 — Dernier ajout lundi 17 décembre 2018

Que de « meilleurs vœux » allons-nous échanger à l’aube de cette nouvelle année !

En langage chrétien, les vœux sont dits « bénédiction », dire du bien. Dans la Bible (Nombres) le Seigneur dit à Moïse comment offrir des vœux : « Que le Seigneur te bénisse et te garde … c’est ainsi que mon nom sera prononcé sur les fils d’Israël et Moi, je les bénirai ».

Le Seigneur est ainsi le premier à nous offrir Ses vœux, ses vœux de bonheur.
C’est pourquoi nous lui répliquons :

Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel.

En tête de nos souhaits, viennent les vœux de bonne santé, de bonheur ; et les Bretons ajoutent « le paradis à la fin de vos jours ». C’est quand même sympathique de vouloir du bien à ceux que nous rencontrons ou qui nous sont chers. C’est une bénédiction puisqu’on souhaite du bien, du meilleur.

Nos voisins anglo-saxons nous envoient leurs « best wishes » qu’on traduit habituellement par meilleurs vœux. Mais ce mot wish signifie aussi désir, volonté ; que voilà une signification plus riche que le petit mot un peu dépassé de vœu !

Commentant l’évangile de Jean, Saint Augustin commence par dire que « le désir est déjà dans l’errance de l’homme, avant qu’il ne croie en Dieu »  ; le désir n’est-il pas à la base de la motivation, l’amorce de toute satisfaction ? On conclut alors avec le psaume 37 « mon Seigneur, tout mon désir est devant toi, et pour toi soupir n’est pas caché » ?

Heureux événement que ce changement d’année qui, faisant foin des moments troublés que nous avons vécus dans la « vieille année », nous engage vers l’avenir, car c’est avec Espérance que nous bénissons notre Père et nos frères.

Et ce n’est pas un vœu pieux, car je nous vœux du bien !