Évangile de Jésus-Christ selon Saint-Jean : Le Livre de la Gloire (1re partie) Enregistrer au format PDF

Lundi 18 novembre 2019 — Dernier ajout jeudi 28 novembre 2019

Dans les lignes ci-dessous, Mme Anne Neillo nous invite à mieux connaitre l’évangile selon St Jean.

Dans les lignes ci-dessous, Mme Anne Neillo nous invite à mieux connaitre l’évangile selon St Jean en nous partageant une partie de son cours dispensé lors de l’Atelier Biblique. Nous pourrons apprécier la suite dans un prochain numéro. Il est bon de le lire avec l’Évangile de St Jean près de soi …

Le livre de la Gloire, chap. 12-21, fait suite au livre des Signes 1-11.
Jésus marche vers l’événement pascal. Croix et Résurrection sont comprises comme son élévation dans la gloire.

  • Chap. 12, 1-11, à Béthanie a lieu un dîner en présence de ses amis. L’épisode revêt un sens eschatologique (temps de l’au-delà) Lazare est là, Marthe sert, Marie oint les pieds de Jésus (onction) par un parfum de nard pur dont l’odeur emplit la maison. Judas s’indigne « pourquoi ne pas le vendre et en donner le coût aux pauvres ». Jésus annonce le drame à venir « c’est pour mon ensevelissement qu’elle fait cela ».
  • Chap. 12, 11-28 : Le lendemain, une foule nombreuse l’acclame lors de sa montée à Jérusalem : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ». A son arrivée Jésus converse avec des grecs venus à la fête, il leur dit : « l’heure est venue où sera glorifié le Fils de l’Homme ». A Cana, (Jn2,4), l’heure n’était pas encore venue. Jésus en appelle à son Père « sauve moi … glorifie ton nom ». Une voix du ciel lui répond « j’ai glorifié, de nouveau je glorifierai ». Jésus affirme sa relation à son Père et le but de sa mission. « Je ne suis pas venu juger le monde, mais sauver le monde »
  • Chap. 13, Avant la fête de la Pâque, Jésus réunit les siens pour un dîner d’adieu. Jésus se lève, se dessaisit de son vêtement et se ceint d’un linge ; il lave les pieds de ses disciples et les essuie. Pierre proteste, Jésus répond « si je ne lave pas, tu n’auras pas part avec moi » Jésus intensifie sa relation avec ses disciples. Il prend soin d’eux et les fait « entrer dans son amour » (avoir part), puis les enseigne « vous devez les uns les autres vous laver les pieds ».
    Après cela, Jésus se trouble en esprit, disant « un de vous me livrera ». A la question, qui est-ce ? Jésus répond « celui à qui je donne le morceau  ». Il le donne à Judas, alors Satan entre en lui, il sort. C’était la nuit. Ainsi Judas a eu les pieds lavés et a reçu le pain du Seigneur.
    Après son départ, Jésus, sur un ton affectif « petits enfants » donne un commandement nouveau « aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres, ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples » (Jn13,37)
  • Chap. 14-16 : Il s’en suit les deux discours d’adieu : testament donné aux disciples. Jésus reprend son enseignement en insistant sur la foi en lui et en son Père. Il est le chemin, la vérité et la vie.
    Il prie d’accueillir ses dons, ses promesses et de garder ses commandements, afin de recevoir son amour, sa paix et l’Esprit-Saint. La métaphore de la vigne résume les discours. Rester en son amour signifie porter du fruit et recevoir la joie en plénitude.
    A la fin des discours les disciples affirment leur foi « maintenant nous savons que tu sais tout … nous croyons que tu es sorti de Dieu ». (Jn16,30)
  • Chap. 17, La prière de Jésus conclut ces discours.
    L’attitude de Jésus est évocatrice du moment : « l’heure est venue ». Les yeux levés vers le ciel, Jésus rentre dans l’intimité du Père « Abba ». Il demande sa glorification, la reconnaissance de sa mission. Il prie pour les hommes : « eux » 8 fois, « monde » 11 fois. Il demande pour eux soutien, protection, fidélité à sa parole, de les garder du mauvais, de les sanctifier dans la vérité.