Evangile du Dimanche 15 Juin 2014 Enregistrer au format PDF

Samedi 14 juin 2014 — Dernier ajout vendredi 13 juin 2014

Fête de la Trinité - Ex 34, 4…9 ; Jn 3, 16-18 ; Au Sinaï, Dieu se présente à Moïse comme « le Seigneur tendre et miséricordieux, plein d’amour et de fidélité ». Or, ce Dieu de tendresse a tellement aimé le monde qu’il lui a donné son Fils unique. Le Fils venu parmi nous, homme parmi les hommes, Jésus, nous a donné l’Esprit dans sa mort et sa résurrection. L’Esprit nous rappelle ses paroles et ouvre notre intelligence, notre mémoire et notre cœur à ce qu’est Dieu. Père, Fils et Esprit, trois personnes, un seul Dieu, source, modèle de toute unité. Paul appelle sur les chrétiens de Corinthe divisés, « la grâce de Jésus-Christ notre Seigneur, de l’amour de Dieu et de la communion de l’Esprit-Saint ». Leur unité, ils ne pourront l’acquérir à la force des poignets, l’Esprit peut le donner. Qu’il fasse aujourd’hui notre unité en paroisse et dans l’Eglise entière, au cœur de sa diversité !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 3,16-18

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Voir en ligne : Dimanche dans la ville