Frémissement de changement … Enregistrer au format PDF

Jeudi 1er février 2018 — Dernier ajout samedi 3 mars 2018

Tout changement crée des frustrations, des peurs, des réticences mais aussi une invitation à innover, à faire du neuf. Depuis septembre dernier, notre paroisse vit un réel changement avec l’arrivée d’un jeune prêtre Béninois, avec la responsabilité de deux paroisses confiée à un seul et même curé, avec le départ des prêtres plus âgés qui, ont amplement mérité, un temps de repos et de retraite.

En même temps, il faut continuer de se projeter. Nous pouvons continuer de nous alarmer de la diminution des prêtres, cela ne fait pas avancer l’annonce de l’Évangile. Car, ce qui est premier, c’est que l’Évangile soit annoncé, célébré et vécu en rejoignant les différentes personnes d’une même territoire, en dialoguant avec l’ensemble de nos contemporains, en recherchant à répondre chaque jour aux appels du Christ.

Cette annonce de l’Évangile est l’affaire de tous les baptisés. Quelle chance de voir des enfants appeler d’autres enfants à venir découvrir une expérience de vie en catéchèse ! Quelle chance de voir des parents, des couples, désireux de se retrouver pour approfondir leur foi ! Quelle chance de voir des personnes donner de leur temps et de leur énergie pour accompagner des personnes ou/et des familles en souffrance, des familles en deuil, des familles en précarité ! Alors l’exercice du ministère de prêtre change également. Il n’est plus l’homme à tout faire de la paroisse. Il devient un itinérant et un accompagnateur au service de fraternités, de communautés, de personnes. Il devient, avec d’autres, un passeur, qui contribue à l’édification de chaque être humain.

Le temps fort du dimanche 14 janvier 2018 confirme aussi cette volonté qu’ensemble, nous ayons le souci des autres. En ce sens, lors de cette rencontre pour relire les orientations diocésaines et voter pour celles qui nous semblent primordiales de mettre en œuvre sur notre paroisse nous avons souligné en premier « l’accueil aux personnes en situation de handicap », puis « les jeunes et la mission d’évangélisation » ainsi que « les stages proposés aux confirmés », enfin, « briser la solitude » et « l’accompagnement des jeunes couples après leur préparation au mariage. » Maintenant, l’Équipe d’Animation Paroissiale va se saisir de vos réponses et de votre vote pour définir quelques lignes forces qui donneront chair à notre mission de baptisés. Bonne lecture et bon Carême.