Homélie du dimanche des Rameaux Enregistrer au format PDF

Dimanche 14 avril 2019 à l’église Saint Pierre de Plérin
Lundi 15 avril 2019

De la gloire des hommes à la gloire en Dieu.

Nous venons de suivre Jésus dans la dernière semaine de son existence terrestre. Depuis cette entrée triomphale à Jérusalem jusqu’à sa mise en tombeau.

Jésus est passé de la gloire des hommes à l’abandon par ses contemporains.
En effet, lors de son entrée à Jérusalem, au cri des Hosanna, la foule, le peuple, l’a acclamé comme un roi. Il reçoit la reconnaissance et la gloire de ses contemporains qui semblent le porter en triomphe, même s’il avance sur le dos d’un ânon. Même, c’est ce même peuple qui l’abandonnera quelques jours plus tard, y compris ses disciples, lors de son arrestation au jardin des Oliviers et lors de sa crucifixion sur le mont Golgotha. La gloire que les hommes peuvent nous donner est une gloire immédiate, éphémère. Une gloire qui s’appuie sur la sensibilité du monde.

Or, Jésus, sur la croix, se met dans l’attitude de l’abandon. Abandonner par les hommes, il s’abandonne totalement, en pleine confiance, entre les mains de son Père. Nous venons d’entendre sa dernière prière, prière de confiance : « Père entre tes mains je remets mon esprit ! » Oui, il s’abandonne totalement à son Père parce qu’Il n’y a qu’en Lui qu’il peut mettre sa confiance et continuer d’espérer, contre toute espérance.
Cet abandon est alors le signe vivant du Fils qui mise tout son être sur Celui qui peut le sauver, en qui Il peut croire en une Vie plus forte que la mort, plus forte que toutes nos morts. En accueillant son Fils dans son cœur de Père, Dieu accueille avec lui toute l’humanité transfigurée, pour le revêtir du manteau de la Gloire, de cette Gloire qui est éternelle parce qu’elle ne s’effrite ni en fonction de l’opinion, ni en fonction de la côte de popularité. Mais une gloire qui a pour nom, la vie éternelle. Or nous dira Jésus, dans sa longue prière, qu’est-ce que la vie éternelle : « La vie éternelle consiste à te connaître, Toi, le Vrai Dieu, et à connaître Jésus-Christ que tu as envoyé » (Jn 17,3) autrement dit : à naître chaque jour à la vie de Dieu

Méditons quelques instants sur ce Christ-Jésus qui nous invite à la confiance en son Père et à recevoir notre reconnaissance du Créateur.

Documents à télécharger