Homélie du mercredi 14 février 2018 - Pordic Enregistrer au format PDF

Mercredi des Cendres
Vendredi 16 février 2018 — Dernier ajout samedi 17 février 2018

Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru.

Homélie du mercredi des Cendres - B

Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru. Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut. Chers amis, je suis conscient et très convaincu qu’en chaque homme, et surtout en chaque chrétien, il y a toujours une bonne volonté, et surtout une passion de changer, d’évoluer, d’être meilleur dans sa relation avec les hommes et surtout avec Dieu. Je suis convaincu que nous tous qui sommes ici réunis en cette fin de journée, nous sommes d’autant plus animés de ce désir de perfection qu’aucun prétexte n’a pu nous convaincre de rater cette célébration. Je m’en réjouis énormément avec vous. Je m’en réjouis d’autant plus que cette opportunité, ce moment favorable pour nous refaire nous est une fois encore donnée. Avec cette célébration des cendres, nous rentrons avec l’Église entière dans un grand combat spirituel où le Christ lui-même nous mène pendant quarante jours. Le carême, c’est un temps de jeune, de prière et de partage. C’est un temps de conversion, de pénitence. Mais avant tout, c’est d’abord un temps de grâce précieux que le Seigneur nous accorde pour découvrir à nouveau et de façon plus particulière et intime, jusqu’à quel point nos péchés nous éloignent de lui et d’autre part jusqu’où peut aller son élan d’amour et de miséricorde pour nous. Chers amis, la liturgie de ce premier jour de carême, nous propose au milieu de beaucoup d’autres, quelques efforts internes et externes : déchirer les cœurs et non les vêtements, revenir au Seigneur, prier, jeûner, partager… L’essentiel que nous devons surtout ne jamais perdre de vue est que ce serait assez triste pour un chrétien de passer ces quarante jours sans changer un seul aspect négatif dans sa vie. Il nous faudra des résolutions fermes, des choix assez précis, concrets et réalistes dans notre manière de vivre avec notre Dieu et avec nos frères humains. C’est maintenant pour nous le temps favorable, c’est maintenant le jour du salut. Ne laissons pas s’envoler l’occasion.

Documents à télécharger