L’Évangile du dimanche 1 décembre 2019 Enregistrer au format PDF

1er dimanche de l’Avent
Samedi 30 novembre 2019 — Dernier ajout lundi 2 décembre 2019

1er dimanche de l’Avent - Is 2,1-5/Ps 122(121), 1-9 / Rm 13,11-14a / Mt 24,37-44.
Marchons à la lumière du Seigneur … Des armes transformées en outils de vie. A une époque où bien peu de gens se soucient de leur relation à Dieu, Isaïe invite à vivre l’espérance. Jésus, lui fait référence à Noé et à la surprise des hommes devant un événement inattendu. Il ne condamne pas la vie mais vise une attitude centrée uniquement sur les préoccupations terrestres. Cependant, Noé a été trouvé juste et a été sauvé. De même, ce qui est bon en notre personne sera préservé et le mal extirpé. L’Évangile insiste sur l’inattendu de la venue du Christ ; Paul souligne plutôt son imminence. Comprenons que cette rencontre du Christ n’est pas à situer au bout de notre vie mais à tout instant. L’important pour nous est de sortir de nos routines, de notre sommeil spirituel comme le dit St Paul. Si nos agendas ne laissent aucune place à l’imprévu, le temps de l’Avent nous invite à une remise en question du rythme et du sens de nos vies. Où me conduit ma course ?

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 24,37-44

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé.
Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.
Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.

Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville