L’Évangile du dimanche 17 mars 2019 Enregistrer au format PDF

2e dimanche de Carême
Samedi 16 mars 2019 — Dernier ajout lundi 18 mars 2019

« Moïse et Élie, apparus dans la gloire, parlaient avec lui de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem »

Gn 15,5-12.17-18 / Ps 27(26),1.7-8.9abc.13-14 / Philip. 3,17-21.4,1 / Lc 9,28b-36
La 1re lecture relate l’alliance entre Dieu et Abraham. Dans ce récit, représenté par une torche en feu, Dieu est le seul à passer entre les animaux, car Abraham dort. Ce qui veut dire que Dieu s’engage et signe. Il a cependant besoin de notre collaboration pour assurer son projet. Paul nous donne la clé de cette collaboration : « Imitez-moi ; mettez-vous à la recherche du Christ. ». Il invite les croyants à garder confiance au temps de l’épreuve, car Jésus est la source véritable de tout vrai bonheur. La seule exigence est de savoir écouter Sa parole qui nous conduit à la transfiguration intérieure. En Luc, le récit de la transfiguration met en lumière la destinée ultime de Jésus. Il nous invite aussi à changer notre regard, à sortir de nos schémas, afin de quitter notre suffisance humaine. L’évocation des tentes nous y invite : il n’est pas bon de s’installer, de rester sur les crêtes, loin des réalités. Il faut aller là où se trouvent les assoiffés espérant un geste d’évangile, une parole d’amour, un regard. Et même si le découragement nous gagne, Dieu accomplit en nous ce qu’il a accompli en Jésus.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9,28b-36

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.
Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait.
Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! »
Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

Attention pour notre Communauté Pastorale, paroisse de Notre Dame de la Mer et paroisse d’Etables sur Mer :
Messe unique sur la Communauté à 10h30 à l’église Saint Kê de Saint Quay Portrieux présidée par Mgr Moutel

Célébration d’ouverture du festival « Cap Fraternité » animée par Laurent Grzybowski.

Jardinier de Dieu