L’Évangile du dimanche 1er mars 2020 Enregistrer au format PDF

Premier dimanche de Carême
Samedi 29 février 2020 — Dernier ajout lundi 2 mars 2020

1er mars - 1er dimanche de Carême A - Gn 2,7-9 ; 3,1-7a /Ps 51(50),3-6.12-13.14.17 /Rm 5,12-19 /Mt 4,1-11
Nos 3 lectures symbolisent l’aventure humaine et nous invitent à en découvrir le sens. L’auteur de la Genèse relate la 1re rupture de l’homme avec Dieu. Influencé par le serpent, la tentation d’Adam fut de vouloir construire sa vie par ses propres forces, en se passant de Dieu. Adam représente ce qui dans l’homme est refus de la confiance en Dieu. En Matthieu, Jésus est conduit par l’Esprit au désert, où il devra lui aussi affronter l’esprit du mal. Son expérience vaut pour nous. Une tentation est celle de l’utilisation de Dieu à notre profit. Une autre est celle du prodige, spectaculaire, pour séduire puis asservir nos proches. La 3e tentation est celle du pouvoir absolu : faire sa propre loi et l’ériger en valeur suprême. Jésus refuse cela et rappelle que l’humain n’est pas Dieu. Selon Paul, le 1er Adam, par qui le mal, l’injustice et la mort sont entrés dans le monde, est remplacé par le 2d Adam, Jésus ressuscité, qui rétablit la justice et donne la Vie. Qui choisissons-nous de suivre ?

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4,1-11

En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable.
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
Mais Jésus répondit : « Il est écrit : ‘L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.’ »
Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : ‘Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.’ »
Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : ‘Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu.’ »
Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire.
Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. »
Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : ‘C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte.’ »
Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient.

Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville