L’Évangile du dimanche 2 août 2020 Enregistrer au format PDF

Samedi 1er août 2020 — Dernier ajout lundi 3 août 2020

18è dimanche du T.O. - Is 55,1-3 /Ps 145(144),8-9.15-18 /Rm 8,35.37-39 /Mt 14,13-21
Avec Isaïe, Dieu offre à qui le veut une vraie nourriture, gratuitement. En écho, le récit de la multiplication des pains est le signe de la nourriture spirituelle que Dieu offre en abondance. Dans un monde où tout s’achète et se vend, Jésus nous parle de don et de partage. La nourriture multipliée pour une foule dans un lieu désert a une portée symbolique. Jésus vise une faim qu’il est seul à pouvoir combler : la faim de la Parole de Dieu qui ouvre l’avenir et met debout ceux qui l’entendent. Il porte le souci des foules et de leurs besoins, et incite ses disciples à l’imiter : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ». Chaque membre de la communauté rassasiée devient alors disciple à son tour. C’est ainsi que la multiplication des pains continue à opérer actuellement. Offrons nos cinq pains et nos deux poissons pour partager une même foi et redonner l’espérance autour de nous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 14,13-21

En ce temps-là, quand Jésus apprit la mort de Jean le Baptiste, il se retira et partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les foules l’apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades.
Le soir venu, les disciples s’approchèrent et lui dirent : « L’endroit est désert et l’heure est déjà avancée. Renvoie donc la foule : qu’ils aillent dans les villages s’acheter de la nourriture ! »
Mais Jésus leur dit : « Ils n’ont pas besoin de s’en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger. »

Alors ils lui disent : « Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
Jésus dit : « Apportez-les-moi. »
Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule.
Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait douze paniers pleins.
Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants.

Illustration : Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la Ville