L’Évangile du dimanche 23 juin 2019 Enregistrer au format PDF

Fête du Corps et du Sang du Christ
Samedi 22 juin 2019 — Dernier ajout vendredi 28 juin 2019

« Le pain que nous rompons, n’est-il pas communion au corps du Christ ? » (1 Co 10,16)

Fête du Corps et du Sang du Christ - Gn 14,18-20 /Ps 110 (109),1-4 / 1 Co 11,23-26 /Lc 9,11b-17
Jésus guérissait ceux qui en avaient besoin… « Renvoie-les » Sur cet ordre venu casser la relation établie entre Jésus et la foule, Jésus s’empresse d’indiquer aux Douze qu’il leur revient de nourrir cette foule : Faites-leur le don de ce qu’ils ont besoin pour vivre ! Devant la foule rassasiée (dans la bible, l’abondance est signe de présence de Dieu), les Douze sont invités à poursuivre la mission au-delà de cet événement : chacun son plein panier.
Le pain représente notre relation nécessaire à la nature qui nourrit notre vie. Le vin est au-delà du nécessaire : lié à la joie des noces, il révèle l’excès du don de Dieu. La multiplication des pains signifie la surabondance du don de Dieu qui nous comble au-delà de nos besoins. La faim qui caractérise l’homme est spirituelle. Et le pain de Vie, c’est celui qui nourrit les foules affamées de sens, de pardon, d’amour et de tendresse. Chaque eucharistie peut devenir multiplication des pains si nous partageons le pain entre tous… si nous n’oublions pas que la surabondance des restes est à partager au-delà de l’entre-nous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9,11b-17

En ce temps-là, Jésus parlait aux foules du règne de Dieu et guérissait ceux qui en avaient besoin.
Le jour commençait à baisser. Alors les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent : « Renvoie cette foule : qu’ils aillent dans les villages et les campagnes des environs afin d’y loger et de trouver des vivres ; ici nous sommes dans un endroit désert. »
Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons. À moins peut-être d’aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce peuple. »
Il y avait environ cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante environ. »
Ils exécutèrent cette demande et firent asseoir tout le monde.
Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction sur eux, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils les distribuent à la foule.
Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ; puis on ramassa les morceaux qui leur restaient : cela faisait douze paniers.

llustration : Jardinier de Dieu

La Fête-Dieu, fête du Saint-Sacrement

Voir en ligne : Dimanche dans la ville