L’Évangile du dimanche 25 novembre 2018 Enregistrer au format PDF

Fête du Christ-Roi
Samedi 24 novembre 2018

« Que ton règne vienne » (Mt 6,10)

Solennité du Christ, Roi de l’Univers - Dn 7,13-14. / Ps 93(92),1abc.1d-2.5. / Ap 1,5-8. / Jn 18,33b-37.

Pour couronner l’année liturgique, l’Église fête le mystère de la royauté du Christ. Le titre "Christ Roi" indique qu’Il prend un pouvoir universel sur l’humanité et la nature, à laquelle l’humanité est liée. A ce sujet, l’évangile relate le dialogue entre Jésus et Pilate, suscitant un véritable questionnement autour de deux idées : royauté et vérité. En toute époque, l’autorité paraît indispensable pour juguler les risques de violence nés de la compétition sauvage. Or, Jésus indique que sa royauté n’est pas de ce monde ; cela signifie qu’elle ne lui est pas conférée par des hommes et qu’il n’exerce pas comme les souverains ordinaires. Jésus prend bien le pouvoir mais sur tout ce qui nous asservit, les puissances qui entravent notre liberté. Pour Pilate, la royauté signifie puissance, commandement, domination. Pour Jésus, elle n’a pas d’autre ambition que le service. "Je suis venu rendre témoignage à la vérité." c’est à dire à Dieu lui-même, à l’Évangile annoncé au monde. Il est venu nous dire qui est Dieu, pourquoi il nous a créés et qui nous sommes foncièrement à ses yeux.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 18,33b-37

En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? »
Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. »

https://soundcloud.com/musicus-pacem/voici-que-souvrent-pour-le-roi

Illustration : Jardinier de Dieu

Voir en ligne : Dimanche dans la ville