L’Evangile du dimanche 9 décembre 2018 Enregistrer au format PDF

2e dimanche de l’Avent
Samedi 8 décembre 2018 — Dernier ajout jeudi 6 décembre 2018

« Que soient plein d’allégresse désert et terre aride ; que la steppe exulte et fleurisse » (Is 35,1)

2è dimanche de l’Avent - Baruch 5,1-9. / Ps 126(125),1-2ab.2cd-3.4-5.6. / Philip. 1,4-6.8-11. / Lc 3,1-6.

L’extrait de Baruch invite à la joie, à l’espérance, et met en relief la Justice de Dieu. L’image biblique des hautes montagnes abaissées et des vallées comblées symbolise les relations humaines : Il reste des ravins de malentendus, des montagnes d’orgueil, de pouvoir et de méfiance à aplanir. Jean nous convie à la même conversion aujourd’hui : faire en nous le désert, aplanir et combler tout ce qui nous encombre pour accueillir le Christ. Luc souligne le contraste entre ceux qui exercent un pouvoir, limité, et l’humble personnalité de Jean dont la mission est universelle et vise l’éternité. L’essentiel de notre destinée se joue et se déploie dans l’humilité et l’aridité du désert, à distance des puissances de ce monde. Luc veut nous dire aussi que l’appel du Baptiste s’adresse à tous : dans quelque désert où il se trouve, chacun peut entendre une parole d’espérance.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 3,1-6

L’an quinze du règne de l’empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode étant alors au pouvoir en Galilée, son frère Philippe dans le pays d’Iturée et de Traconitide, Lysanias en Abilène, les grands prêtres étant Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, le fils de Zacharie.
Il parcourut toute la région du Jourdain, en proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans le livre des oracles d’Isaïe, le prophète :
« Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les chemins rocailleux seront aplanis ; et tout être vivant verra le salut de Dieu. »

Voir en ligne : Dimanche dans la ville