L’ordination de Gaëtan Lormel Enregistrer au format PDF

Lundi 11 juin 2018 — Dernier ajout lundi 18 juin 2018

Le 17 juin à 15h00 en l’église Saint-Nicolas de Loudéac, Gaëtan Lormel, séminariste originaire de Pléven, sera ordonné diacre par Monseigneur Denis Moutel.

Le 17 juin à 15h00 en l’église Saint-Nicolas de Loudéac, Gaëtan Lormel, séminariste originaire de Pléven, sera ordonné diacre par Monseigneur Denis Moutel.

Formé au séminaire de Rennes depuis plus de cinq ans, il sera le seul Costarmoricain ordonné cette année. Cette entrée en diaconat est l’ultime étape avant son ordination sacerdotale qui devrait avoir lieu l’année prochaine. Depuis quelques mois, il est en stage d’insertion au service des paroisses de Loudéac et Plémet auprès du Père Laurent Le Meilleur. Il participe à la vie de ces deux paroisses et s’investit dans l’aumônerie des lycées Xavier-Grall et Saint-Joseph. Il anime la catéchèse les samedis matin à Loudéac et a accompagné une catéchumène vers le baptême.

Être au service des autres est sa vocation

« Ce oui que la Vierge Marie a prononcé m’habite de plus en plus et me donne une envie folle d’aller annoncer la joie de l’évangile et plus particulièrement au plus fragile de notre monde »  : ainsi s’exprimait Gaëtan en novembre 2015 suite à son admission au sacerdoce par Mgr Denis Moutel le jeudi 29 octobre 2015.
Dès sa jeune enfance, Gaëtan s’est donné au service des autres, notamment les plus fragiles, ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme particulièrement comme hospitalier de Lourdes.

Voici, ci-après reproduit, un article publié dans le journal Ouest France en février 2018 qui relate sa vocation.

« Hospitalier de Lourdes durant 18 ans, très investi dans sa commune de Pléven, Gaëtan Lormel avait intégré l’équipe paroissiale de Plancoët-Val d’Arguenon lorsque Mgr Lucien Fruchaud lui a demandé s’il avait pensé devenir prêtre. « J’ai été surpris. Finalement, cela a fait son chemin. J’ai accepté mais avec beaucoup de craintes. C’était un véritable bouleversement dans ma vie. En acceptant, j’ai quitté beaucoup de choses que j’aimais : une vie sociale, un travail, et il me fallait reprendre des études longues ce qui n’était pas ce que je préférais. » Gaëtan, en effet, n’était pas en ce temps destiné à entrer au séminaire. « Après des études agricoles à Caulnes, j’ai travaillé treize ans dans une coopérative d’aliments à Yffiniac et j’ai fait mon service militaire à Dinan », raconte-t-il.
« Être au service de l’église, de ma paroisse et des autres, c’est toutefois une vocation depuis toujours. J’étais assidu à la messe depuis ma plus petite enfance. » Et c’est tout naturellement que Gaëtan est devenu un hospitalier de Lourdes. « J’avais envie de me donner davantage aux plus faibles, aux malades. Cela me tient à cœur », insiste-t-il.
Gaëtan se définit comme quelqu’un d’investi, de facile de contact et d’ouvert. « J’ai été très actif dans ma commune et membre de plusieurs associations. J’ai aussi fait un mandat de conseiller municipal. Je m’y suis battu pour la survie d’une chapelle qui avait grand besoin de rénovations pour être sauvegardée. »
Le religieux a été guide de célébration d’obsèques sans prêtre et membre des équipes funérailles à Pléven. « Je suis sensible au deuil des familles. Je sais quelle détresse et tristesse on peut vivre pour l’avoir moi-même vécu. Je sais le bien que procure le fait d’être accompagné pendant ces difficiles périodes. Avec un recul de cinq ans, j’ai fait le bon choix. Être entré au séminaire est une très grande joie. » Aux jeunes qui s’interrogent, Gaëtan Lormel dit : « N’ayez pas peur : le séminaire apporte vraiment beaucoup. »

Voir ou revoir l’article David Plantet : « J’ai choisi de devenir prêtre »