La vie consacrée aujourd’hui … Enregistrer au format PDF

Mardi 29 janvier 2019 — Dernier ajout lundi 11 février 2019

A l’initiative du Pape Jean Paul II, la journée de la vie consacrée est célébrée le 02 février depuis 1997.

Cette célébration avait trois buts :

D’abord, rendre grâce au Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Église, par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données à Dieu et aux Hommes.

Ensuite, mieux connaître et apprécier la vie consacrée. « En contemplant le don de la vie consacrée, l’Église contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur », soulignait Jean-Paul II.

Enfin, inviter les personnes consacrées à célébrer ensemble et solennellement les merveilles que Dieu a accomplies en elles.

Bien que tous les chrétiens soient consacrés à Dieu par le Baptême, quand on parle de vie consacrée de façon spécifique, on pense à toute personne ou tout groupe de personnes qui s’engagent à vivre les conseils évangéliques à la suite du Christ. Elle recouvre les formes de vie suivantes : la vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire, les Instituts séculiers, les sociétés de vie apostolique, les ermites, l’Ordre des Vierges consacrées et les Veuves consacrées.

Aujourd’hui, certaines formes de vie consacrée, comme la vie religieuse en occident, sont confrontées au manque de vocation. Nous vivons des inquiétudes, des interrogations sur le devenir des communautés religieuses vieillissantes. Nous entendons parfois dire que la vie religieuse répondait aux besoins d’une époque révolue. La vie religieuse est-elle vraiment dépassée ?

Non, la vie religieuse a toujours sa place dans l’Église. Tant que notre monde aura besoin d’être évangélisé, la vie religieuse, la vie consacrée dans son ensemble, continuera de présenter l’Évangile dans sa plénitude et de montrer le visage maternel de l’Église, Servante des hommes et des femmes de notre temps.
Le vieillissement des communautés n’empêche pas le petit nombre de continuer fidèlement à œuvrer dans les champs du Seigneur, de vivre pleinement sa consécration à la suite du Christ.
Nous sommes appelés à porter l’espérance à notre monde. Et cette espérance nous habite en toute circonstance, même lorsque tout semble s’assombrir autour de nous. Nous sommes conscients du manque d’ouvriers face à l’abondance de la moisson. Et le Maître ne cesse d’appeler. Son appel est un murmure si doux qu’il faut entrer en soi pour l’entendre.En cette fête de la Présentation de Jésus au Temple, nous contemplons la Vierge Marie et Saint Joseph. Comme tous parents juifs, ils ont suivi les prescriptions de la Loi de Moïse en présentant leur Premier-né au Seigneur.
Demandons-leur d’obtenir à toutes les familles chrétiennes, la grâce d’observer fidèlement les prescriptions de l’Église, pour être des lieux où s’apprend l’écoute de l’appel du Seigneur. Que chaque baptisé prête l’oreille de son cœur pour entendre cette douce voix qui interpelle.

Sœur Honorine, Communauté des Sœurs Hospitalières de Saint Thomas de Villeneuve.

Messe à 18h00 à l’église Notre Dame du Bon Voyage à Binic pour la Communauté Pastorale.
- (attention messe unique pour les 2 paroisses Notre Dame de la Mer et Etables sur Mer).

Illustration : Eglise Catholique en France

Voir en ligne : Journée de la vie consacrée