Le Sacrifice du Père Hamel Enregistrer au format PDF

Mardi 26 juillet 2016 — Dernier ajout lundi 7 mai 2018

Depuis 2000 ans, des chrétiens versent leur sang au nom de leur Foi.

Depuis 2000 ans, des chrétiens versent leur sang au nom de leur Foi. Le Père Hamel vient donc de rejoindre l’innombrable cohorte des martyrs ; et comme saint Thomas Becket, et le « bienheureux » Mgr Romero, en plein Sacrifice de la Messe ! Les chrétiens ont coutume de dire qu’à l’autel, le prêtre officie « in persona Christi », rejoignant le Christ dans sa Passion et sa Pâque. L’Agneau de Dieu est donc toujours immolé, et l’égorgement de ce brave prêtre normand, en étant sacrifié, nous fait revivre le Mémorial du Seigneur.

Mais avant tout le Père Hamel était un homme, certes chrétien, mais européen et français. A ce titre il rejoint la longue liste des victimes du terrorisme : depuis les chrétiens du Moyen-Orient jusqu’aux victimes du Bataclan, de Nice, d’Allemagne. Nous unissons nos prières pour le repos de l’âme de toutes les victimes, et leurs familles humaines et spirituelles plein de peine en ces circonstances.

Puisse l’expression de Foi et d’Espérance que les chrétiens vont montrer, porter témoignage que depuis le Sacrifice de Jésus, la mort a été vaincue et que le passage à autre vie a du sens.

Voir en ligne : Ouest-France : Qui était Jacques Hamel, le prêtre tué dans une église près de Rouen ?

Documents à télécharger