Le centenaire de l’armistice de 1918 Enregistrer au format PDF

Mardi 6 novembre 2018

11 novembre 2018 : voila bientôt 100 ans qu’a été signé l’armistice de la guerre 1914-1918. L’occasion de se rappeler, au travers de deux témoignages, des nombreux morts qu’elle a entraîné mais aussi de la joie de sortir de quatre années de privations et de sacrifices.

Extraits de la lettre de l’Abbé Bohan au curé de sa paroisse

J’ai eu dimanche dernier une émotion bien vive et bien profonde … A 6h00 du matin, par un épais brouillard, je partais en auto dans une jolie petite bourgade du département des Ardennes pour célébrer la Sainte Messe. Quel étonnement j’éprouvais d’apercevoir … des civils à la figure souriante, malgré les privations et les mauvais traitements dont ils portent encore sur leur front les stigmates. Eglise archi-comble. Tous les civils et toutes les femmes y assistaient avec nos officiers et nos braves poilus. Tous de tout leur cœur chantèrent la grand-messe. Je ne crus pas pouvoir me dispenser de leur dire un mot.
« Je croirais manquer à mon devoir de prêtre et de français si je ne vous aidais pas, ce matin, dans une courte exhortation, à rendre grâce au Seigneur pour que nos cœurs battant à l’unisson puissent faire monter vers Dieu, cause de notre joie, leurs remerciements et leur reconnaissance. Il était avec nous pendant cette longue guerre le Christ Rédempteur, il faut qu’aujourd’hui au jour de la délivrance, nous soyons avec Lui - de tout cœur - malgré tout leur talent et toute leur vaillance nos généraux et nos soldats n’auraient pu gagner la victoire si Dieu n’avait pas été avec nous ! »

Extraits de l’ allocution du Cardinal Amette à Notre Dame de Paris

" Nous avons voulu faire mémoire des martyrs de cette grande cause, des vaillants officiers et soldats qui, sur terre, sur mer ou dans les airs, ont donné leur vie pour la faire triompher. Toutes les voix qui se sont élevées en ces jours pour saluer ce triomphe ont évoqué leur souvenir et leur ont rendu hommage. Notre hommage à nous, croyants, le seul qui puisse leur être utile dans le monde de l’au-delà où ils sont entrés, c’est une prière. Nous demandons à Dieu de leur donner à tous sans retard, en récompense de leur sacrifice, la gloire et le bonheur de l’éternité. C’est là qu’il faut les voir, ô vous qui les pleurez, (…)
Cette victoire, quatre années durant, nos prières unanimes et persévérantes l’avaient implorée de Dieu.. Le courage des combattants, les souffrances des blessés, le sacrifice des mourants, les larmes des épouses et des mères donnaient à ces supplications une puissance à laquelle ne résiste pas le cœur du Dieu infiniment bon. Et aujourd’hui nous sommes exaucés. Le triomphe est venu, plus rapide, plus éclatant, plus complet que nous n’osions l’espérer. Oui gloire et actions de grâces en soient rendues à Dieu "
.

1918-2018 : Centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre

Considérée comme un des événements marquants du XXe siècle, la Grande Guerre – parfois qualifiée de totale – a atteint une échelle et une intensité inconnues jusqu’alors. Elle a impliqué plus de soldats, provoqué plus de morts et causé plus de destructions que toute autre guerre antérieure. A l’occasion du centenaire de l’armistice, le diocèse de Saint-Brieuc s’engage.