Pourquoi je marche sur le Tro Breiz ? Enregistrer au format PDF

Vendredi 27 juillet 2018 — Dernier ajout samedi 28 juillet 2018

Déjà sept années que sœur Anne-Marie Dauguet, prieure de la communauté des Augustines de Gouarec, participe au TroBreiz. Elle témoigne des bénéfices de ce pèlerinage sur les plans spirituel, relationnel et physique.

Déjà sept années que sœur Anne-Marie Dauguet, prieure de la communauté des Augustines de Gouarec, participe au TroBreiz. Elle témoigne des bénéfices de ce pèlerinage sur les plans spirituel, relationnel et physique.

http://www.augustines-gouarec.com/ C’est en 2011 que j’ai découvert le TroBreiz par une sœur d’une autre communauté. Je suis en quelque sorte tombée dedans ! D’un évêché à l’autre, Tréguier, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Vannes, Quimper, Saint-Pol-de-Léon … Une semaine par an pendant sept ans. J’aime la marche à pied (c’est mieux !) et découvrir ainsi la Bretagne au gré des journées, des haltes dans les chapelles m’attirait. Un peu hésitante le premier jour, l’ambiance chaleureuse, les partages au long des kilomètres, la formidable organisation et la disponibilité des bénévoles ont vite fait tomber toutes les appréhensions. Certes, le premier soir, je me suis demandé comment je pourrais repartir le lendemain, tellement les courbatures étaient présentes ! Mais après une nuit reposante, fraîche et dispose, j’ai repris mon bâton. Chaque matin, prendre la route après avoir prié, chanté et célébré l’Eucharistie donne un élan pour la journée. Puis, c’est avec joie que nous prions l’office de Laudes au début de la marche, les feuillets préparés sont distribués et peu à peu le groupe de priants s’étoffe ; le chapelet, la méditation silencieuse, l’écoute, la prière aux intentions reçues, les chants ponctuent la journée… Difficile en quelques mots de partager une expérience qui se vit.
Cette semaine est pour moi une grâce, une action de grâce pour la création, pour la beauté de notre région, pour la richesse des rencontres, pour la profondeur des échanges, pour le silence, même au milieu d’une foule de mille personnes, pour la joie et les rires et aussi les soupirs quand les kilomètres pèsent plus lourd… Je remercie ma communauté de me permettre de vivre cette semaine.
Le 30 juillet 2018, une nouvelle boucle démarre à Tréguier pour rejoindre Saint-Brieuc. J’y serai et j’espère rencontrer de nombreux Costarmoricains : chacun peut adapter la formule à ses possibilités, une journée, deux journées, la semaine … seul, en famille, avec des amis… ; les TroBreiziens forment une grande famille, dans laquelle on se sent vite à l’aise.

Sœur Anne-Marie Dauguet Propos recueillis par Justine Guilbaud pour Église en Côtes d’Armor.

Anne Marie Dauguet Soeur au centre
Anne Marie Dauguet Soeur au centre

Sœur Anne-Marie Dauguet (au centre), de la communauté des Augustines de Gouarec, entourée des sœurs Monique et Anne-Myriam, de la communauté des Augustines de Morlaix.

En marchant, faire retraite
Le centre spirituel de l’Ile Blanche, à Locquirec, dans le Finistère (près de Plestin-les-Grèves) propose, du lundi 3 septembre (11h00) au jeudi 6 septembre (16h00), de marcher d’une chapelle à l’autre tout en méditant les paroles de saint Paul. 13 km de marche par jour avec pique-nique fourni par la maison (bonne condition physique nécessaire).
Retraite animée par l’abbé André Gourmelen, du diocèse de Quimper et une équipe d’accompagnateurs.

Contact : Maison d’accueil de l’Ile Blanche, impasse de l’Ile Blanche, 29241 Locquirec,
02 98 67 43 72
vileblanchelocquirec chez wanadoo.fr

Voir aussi les articles :

Voir en ligne : Augustines de Gouarec