Rencontre avec Brunor dans le cadre du Festival « Cap Fraternité » Enregistrer au format PDF

Organisé par les paroisses Notre Dame de la Mer et Étables sur Mer.
Jeudi 14 mars 2019 — Dernier ajout mardi 12 mars 2019

KTOTV (9 nov. 2016)
Depuis 1978, Brunor est dans le monde de la bande dessinée. Au début amateur, ses talents ont très vite été repérés notamment pour la revue Tintin reporter puis plus tard comme illustrateur à La Croix et Famille chrétienne. Il y a 10 ans maintenant, Brunor a créé son propre univers BD avec « les Indices Pensables ». Une bande dessinée qui connaît un grand succès auprès du public croyant et non-croyant. Car Brunor veut enquêter sur l´existence de Dieu, sur l´origine du monde et comparer la science, les différentes traditions philosophiques et la Bible. Ce reportage nous emmène chez lui pour comprendre sa méthode de travail et ses motivations.

Le dessinateur Brunor a déjà publié neuf tomes d’une série d’albums en BD : les indices pensables. Ils rendent accessibles pour les 13 à 93 ans, des indices en mesure d’aider nos contemporains à se pencher sur la grande question de l’existence de Dieu, de façon entièrement nouvelle ,grâce au progrès de la connaissance sur l’univers et les vivants

Qu’est-ce qui vous a conduit à la Bande Dessinée ?

J’en ai toujours fait depuis mon adolescence. C’est un langage qui permet de rejoindre beaucoup de lecteurs et se prête bien à une enquête qui trouve des indices, mais pas de preuve, ce qui donne un espace à la liberté et à la foi, en s’appuyant sur la raison.

Les liens entre foi et science, foi et raison ?

La raison humaine a toujours cherché à comprendre le Monde dans lequel nous sommes… Elle a commencé par tâtonner : dans toutes les civilisations, des hommes qui se disaient « sages religieux ou philosophes », ont prétendu expliquer ce Monde. Comme on ne pouvait pas vérifier, il était impossible de savoir s’ils disaient vrai ou faux, on leur faisait confiance ou non.
C’est ainsi que chaque courant philosophique ou religieux s’appuie sur la confiance, que l’on appelle aussi la foi.
Mais aujourd’hui, grâce aux progrès de notre « lecture » de l’Univers, comme disait saint Augustin, on peut vérifier ces représentations du Monde. Par exemple, on ne peut plus nous faire croire que le Soleil est éternel, (comme le croyaient toutes les civilisations de l’Antiquité, excepté les Hébreux.)
Si l’on compare leur récit de la Création du Monde avec les récits de genèse des toutes les autres civilisations, ils sont tous poétiques et imagés, sans prétention scientifique. Mais c’est celui des Hébreux qui est le plus compatible avec le réel. C’est facilement vérifiable. Attention ! Ce n’est pas la preuve que leur Dieu est le vrai, mais ce sont des indices précieux pour nourrir une enquête honnête.
Ainsi, l’enquête menée par la raison nous libère progressivement des fausses croyances philosophiques, religieuses ou pré-scientifiques (comme le racisme idéologique, l’éternité de la Terre et de l’Univers, etc.) et nous permet d’orienter notre foi dans la meilleure direction possible : celle qui est compatible avec le réel.

Quels livres et (ou) témoins qui, pour vous aujourd’hui, sont sources d’information ?

Pour un groupe de jeunes qui exprimait des questions sur foi et raison, j’ai été mis en route par des livres de Claude Tresmontant, ce philosophe, spécialiste de l’hébreu et du grec, qui a mis toute son énergie pour prendre au sérieux cette invitation de l’Eglise dans les conciles de Vatican I et II : « l’existence de Dieu peut être connue avec certitude, par la lumière naturelle de la raison humaine, en étudiant la Création. » On voit de bons fruits …

Brunor sera présent le Samedi 23 mars de 18h30 à 21h30 à la médiathèque du Cap à Plérin.

Rencontre pour collégiens, lycéens, étudiants, jeunes professionnels, animateurs et accompagnateurs de jeunes et parents.

Voir l’article : Programme du festival “Cap Fraternité” et l’article Brunor à la médiathèque du Cap de Plérin