Rencontres paroissiales à Pordic et Étables sur Mer Enregistrer au format PDF

Dans le cadre du Festival « Cap Fraternité »
Vendredi 22 mars 2019 — Dernier ajout vendredi 29 mars 2019

Les paroissiens se sont retrouvés, mardi soir pour ceux d’Étables sur Mer et mercredi soir pour ceux de Notre Dame de la Mer pour se rencontrer et aussi pour prendre des décisions.

Pour ces deux réunions plusieurs thèmes abordés dont la présentation par notre curé du devenir des paroisses …

« La paroisse est la communauté précise de fidèles qui est constituée de manière stable dans l’Église particulière, et dont la charge pastorale est confiée au curé, comme à son pasteur propre, sous l’autorité de l’Évêque diocésain » canon 515

Les paroisses ne sont pas appelées à disparaître. Elles sont un lieu de visibilité et de proximité pour un certain nombre de services d’Eglise : accueil, vie liturgique et sacramentelle, catéchèse, diaconie. Elles seront un lieu de communion autour de la célébration eucharistique dominicale. Elles seront un lieu de convivialité, de vie fraternelle. Actes du synode p.37

Les relais :

Des fraternités missionnaires. « Partout où cela sera possible, nous ferons vivre de petites fraternités, lieux d’accueil de tous, de convivialité, de partage d’évangile, de prière et d’attention aux réalités locales. Ces fraternités peuvent être locales (dans des relais paroissiaux), liturgiques, bibliques, scolaires, liées à des communautés ou à des mouvements etc… Elles seront des cellules vivantes d’une paroisse, des lieux de rayonnement de la foi et de service des autres. Elles pourront prendre en charge un service d’Eglise conforme à leur charisme propre. » (Actes du synode p.37)

Dans chaque relais, la communauté proposera au curé un référent pour un temps défini. Celui-ci veillera à la vie du relais en appelant les chrétiens à se réunir pour la prière, la solidarité et la participation à la vie de la commune. Il sera en relation avec le curé, les autres relais et l’EAP (LS-23)

Un deuxième sujet a été abordé à Étables sur Mer : réfléchir sur la destinée de la future, nouvelle maison paroissiale. L’ouverture vers les autres. Vaste sujet.

Pour les paroissiens de Notre Dame de la Mer c’était plutôt une présentation de la maison paroissiale en construction et qu’allons nous en faire ? … par la même occasion un vote à bulletin secret a eu lieu pour définir le nom de cette maison paroissiale. Un troisième sujet nous a été présenté par Roland Le Gal (curé) : le futur chœur de l’église de Plérin qui doit être changé, amélioré par les services techniques de la Mairie.