Unvsti : « Vivre ensemble, faire ensemble » - Partie 2 - Enregistrer au format PDF

Lundi 29 juillet 2019 — Dernier ajout lundi 19 août 2019

Suite de l’article Unvsti : “Vivre ensemble, faire ensemble” - Partie 1 -.

Depuis janvier 2017, Unvsti fait partie des associations qui animent la ville de Plérin. Née à Saint Brieuc, l’association mobilise bénévoles et habitants autour des valeurs de partage et de solidarité.
Rencontre avec Marine Le Nouvel, responsable du Centre Social de Plérin et de Philippe Le Moigne.

Vous organisez aussi des sorties familiales ?

En effet, une commission « sorties familiales » composée de bénévoles propose six sorties familiales par an, pendant les vacances scolaires. Elles se déroulent sur la journée dans un rayon d’environ deux heures de car. Ces sorties, en général très demandées, sont ouvertes à tous les Plérinais et se font sur inscription (9 euros par adulte, 6 euros par enfant). Sur les 50 places, nous en réservons généralement dix à des personnes seules, le reste est destiné aux familles. Chacun apporte son pique-nique. Nous sommes ainsi allés à la Récré des 3 curés, au Château de Rosanbo, au Zoo de Branféré, au Planétarium et au Village Gaulois.
L’intérêt est de permettre à des personnes et à des familles de saisir l’opportunité de découvrir des lieux et des animations qu’elles ne pourraient pas visiter seules. Durant le voyage, la visite et le pique-nique, le dialogue se noue entre les participants, les enfants découvrent et s’amusent. On vit ensemble un moment privilégié quels que soient son statut social et ses moyens.
C’est aussi l’objectif du « groupe fête » qui organise trois à quatre repas par an, ouverts à tous. Les bénévoles ont pour mission de prévoir et d’organiser des repas, des goûters auxquels les habitants de Plérin sont conviés. Bénévoles et participants décorent la salle, choisissent le menu, effectuent les achats et cuisinent avant de déguster. Quatre repas (un par trimestre) sont ainsi organisés pour 50 à 60 personnes avec une participation de 4 euros par adulte, 2 euros par enfant.
Prendre un repas ensemble après l’avoir préparé, c’est un moment convivial unique, une bonne occasion pour créer des contacts, pour se parler et pour certains de valoriser leurs talents culinaires…

Vous avez également mis en place un collectif de parents ?

« Etre parents, quelle aventure ! », c’est le nom du collectif composé de parents bénévoles et de professionnels de la petite enfance. Ce groupe organise deux à trois rencontres-débats par an. Le thème est choisi en fonction de la demande des familles et comprend une intervention de conférencier suivi d’un temps d’échange avec la salle. « Parents-ados, gardons le contact », « Que transmettons-nous à nos enfants ? », « Le sommeil des enfants », « Le burn-out parental » sont quelques uns des thèmes abordés lors de ces échanges. Ces conférences regroupent de 20 à 80 personnes. La prochaine aura lieu en octobre 2019. Le Centre propose aussi des jeux de société à la médiathèque 3 à 4 fois par an ainsi qu’une bourse aux jouets le troisième dimanche de novembre.

Sur le thème du partage, quelles sont vos actions ?

Sur le thème du partage, des bénévoles ont mis sur pied un atelier littéraire qui est une invitation à découvrir ou redécouvrir des auteurs classiques, sous forme de deux rencontres par mois. D’autres bénévoles partagent leur savoir-faire dans le domaine du jardin, tous les jeudis après midi, autour de jardinières surélevées, en collaboration avec les résidents de Ker Spi. Et la récolte de légumes du « jardin des partages » sert ensuite à réaliser une « soupe musicale » dont peuvent bénéficier tous les plérinais.
Le partage c’est aussi l’accompagnement scolaire sous forme collective au travers d’un Contrat Local d’accompagnement dans deux écoles du Sépulcre et du Légué. Ou sous forme individuelle, au Centre social, où des bénévoles accompagnent une quinzaine de jeunes du CP à la Terminale en les aidant dans les matières plus difficiles, deux fois par semaine. La rencontre se termine par un jeu de société.

Comment résumer vos actions ?

Chacun peut venir avec son ou ses projets, ses envies. Il sera accueilli autour d’un café. Créer du lien social, de la cohésion, c’est l’affaire de tous. Au travers de nos activités nous essayons de faire comprendre que le Centre social est ouvert à tous. Ce n’est pas facile, le mot « social » peut faire peur. Il existe encore des freins, conscients ou inconscients, qui font que la mixité sociale et intergénérationnelle n’est pas évidente pour tous.

Zéro à la tolérance Zéro
L’étape 2 de la 15e édition du festival organisé par Unvsti avec la ville de Plérin a eu lieu du 11 au 14 juin. Le programme de cette année était le résultat du travail mené auprès des enfants et des adultes tout au long de l’année. Les animateurs d’Unvsti sont intervenus dans les écoles, les collèges, l’Ehpad des Ajoncs d’Or et d’autres structures au travers de la danse, du théâtre et de la réalisation de pockets films à l’aide de téléphones portables. L’objectif est de montrer que l’accès à la culture peut concerner tout le monde, par exemple dans l’atelier « Tous pareils, tous différents » ou dans la rencontre entre collégiens et résidents de l’Ehpad sur le thème « Comment c’était avant ».

« Le sourire est gratuit, universel, et fait du bien »
« Quand on veut, on peut »