Viens, Emmanuel, viens nous sauver !

Jeudi 20 décembre 2018 — Dernier ajout lundi 17 décembre 2018

C’est ce que nous avons chanté dimanche.
Toute la semaine avant Noël, la Liturgie propose sept antiennes.

Les grandes antiennes : O Sagesse, O Roi des Nations, O Emmanuel …

Le 23 décembre, « O Emmanuel, notre Roi et notre législateur ; vous l’Attente et le Sauveur des nations ; venez nous sauver, ô Seigneur notre Dieu ».

L’ Avent, c’est le temps de l’Attente. Attente de la Parole ; Dieu du haut des cieux, Dieu va parler au Monde, le Verbe va s’incarner. « Minuit chrétiens, c’est l’heure solennelle … ». Notre Dieu n’est pas jupitérien, le haut des cieux n’est pas une tour d’ivoire. Nous le prions, insistons pour qu’il sorte de son silence. Il nous a entendus, il nous répond en nous envoyant un Sauveur. « paix sur la Terre ».

Tout rapprochement avec l’actualité serait incongru et déplacé ! Notre Emmanuel, (notre roi et législateur) national a parlé, nous sommes désormais dans l’attente d’engagements concrets, bien incarnés.
L’archevêque Emmanuel Adamakis, métropolite orthodoxe, vivant en France est attendu en Ukraine, nouveau patriarche de l’Eglise orthodoxe. Viens Emmanuel chante-t-on à Kiev.

Quant à Barcelone, un autre Manuel est attendu au tournant.

Trève de plaisanterie, l’Avent n’est pas que le temps où l’on fait mémoire de la naissance de Jésus, (Yeshoua sauveur), mais la projection de notre regard vers la venue du Christ à la fin des temps. Saint Bernard parle de 3 venues :

  • Jésus dans la chair, porté par Marie avec qui nous pérégrinons ces 4 semaines
  • la deuxième venue, c’est dans notre aujourd’hui, notre pain quotidien dans notre Eglise, elle aussi en gestation. Où le Christ s’y donne en son Eucharistie.
  • enfin la venue du Christ à la fin des temps : « nous attendons ta venue dans la gloire », chanté à chaque messe..

En somme, Emmanuel, Dieu avec nous quel programme d’Espérance, puisque co-héritiers du Christ ressuscité, nous avons la perspective d’un Royaume.

Ce n’est pas rien de célébrer la naissance au Ciel des élus de Dieu, ce sera aussi notre Nativité.