Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du Dimanche 23 Mars 2014

Troisième de Carême Les Hébreux mouraient de soif dans le désert ; ils en venaient même à douter de l’existence de Dieu. Leur créateur et sauveur pourtant reste fidèle, et par l’intermédiaire de Moïse, fait jaillir l’eau du rocher. (Ex 17, 3-7) Au puits de Jacob, Jésus, lui, promet l’eau vive à la femme assoiffée de Samarie (Jn 4, 5-42) et cette promesse atteint tous ceux qu’elle va ensuite rencontrer : elle les invite à venir jusqu’à la source, et ils feront cet acte de foi : « C’est vraiment lui le Sauveur du monde ». Un point d’eau est devenu carrefour des peuples et lieu de salut pour tous. La promesse d’eau vive atteint les disciples et arrive jusqu’à nous dans cet « amour répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » au baptême (Rm 5, 1-8). A quel puits rencontrons-nous d’autres personnes ? De quelles soifs parlons-nous ? Soif d’être quelqu’un, soif de dignité, de relations vraies, de sens à la vie, soif de Dieu

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)