Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du Dimanche 14 septembre 2014

Fête de la croix glorieuse. Nb 21,4b-9 ; Ph 2,6-11 ; Ps77 ; Jn3, 13-17 Croix glorieuse, deux termes qui s’opposent radicalement. Mais derrière ces mots, il y a quelqu’un : Jésus le Crucifié que Dieu a « glorifié », « exalté », « ressuscité. ». Derrière ces mots, il y a une vie donnée, une vie qui sauve l’humanité. Pour l’évangéliste Jean, le serpent de bronze élevé par Moïse dans le désert, préfigure l’élévation de Jésus sur la croix. Ceux qui levaient les yeux vers ce serpent de bronze étaient guéris. Jésus, obéissant jusqu’à mourir sur une croix emporte avec lui tous ses frères humains pour qu’ils passent de la mort à la vie. La croix du Christ, une croix glorieuse, signe des chrétiens, signe d’un amour infini. Elle nous rappelle aussi que des frères chrétiens dans le monde portent cette croix douloureusement, en Irak, en Ukraine, en Syrie ou ailleurs…

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)