Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du Dimanche 4 Octobre 2015

27è dimanche du T.O. Gn 2,18-24. / Ps 128(127),1-2.3.4-5.6. / Heb. 2,9-11. / Mc 10,2-16. « Il n’est pas bon que l’homme soit seul… » L’homme sans parole et sans amour, ce n’est pas bon. Dieu crée alors la femme ; il donne à l’homme la possibilité de connaître le bonheur et de construire son existence avec un être qui lui sera égal et complémentaire. Egale, car la femme est ‘‘prise du côté de l’homme’’, et complémentaire car elle est une partie de lui-même dont il ne pourra jamais se séparer. Pour connaître le bonheur, le psalmiste nous incite à être à l’écoute du Seigneur et vivre du travail de ses mains. Une longue vie est promise à l’homme et un avenir pour la cité. Cela ne paraît pas si simple, et la controverse de Jésus avec les pharisiens le montre. Jésus remonte alors aux écrits de la création pour dire ce qu’il juge essentiel : l’égal responsabilité entre l’homme et la femme. Il pointe aussi la dureté du cœur de l’homme, figé dans ses attitudes, pour insister sur la nécessité de se laisser déplacer par l’influence de Dieu. L’allusion aux enfants, confiants et ouverts, renforce son propos. L’homme est une créature inachevée. Par la femme, Dieu lui a donné la possibilité de s’achever dans la rencontre de l’autre, à tout moment de la vie.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)