Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du dimanche 13 août 2017

19è dimanche du T.O. 1 Rois 19,9a.11-13a. / Ps 85(84),9ab-10.11-12.13-14. / Rm 9,1-5. / Mt 14,22-33.

Pour plaire à Dieu, Élie vient de supprimer les prophètes des autres dieux. Or Dieu lui signifie qu’il n’est dans aucune violence ; Il est dans le murmure d’une brise légère, dans la douceur et le silence d’une relation personnelle. Cette théophanie préfigure la nouvelle Alliance, l’avènement de Jésus-Christ. Notons le parallèle entre l’expérience D’Élie à l’Horeb et celle de Moïse : une marche de 40 jours, l’eau et le pain fournis par Dieu et son appel. A propos d’appel, nous voici sur les eaux du lac de Tibériade. Jésus marche sur les eaux (ce qui signifie qu’il domine les forces du mal) et invite Pierre à faire de même, à participer à son œuvre. Confiant dans la Parole de Jésus, Pierre s’y aventure mais il doute sur ses capacités et prend peur : il s’enfonce. L’image vaut pour nous et pour l’Église en général. Ce combat contre des éléments contraires est notre condition sur cette terre. Or Jésus nous invite à participer au Salut qu’il nous apporte, et à se laisser envahir par la force de l’Esprit qui, comme une brise légère, nous aide à persévérer.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)