Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du dimanche 17 septembre 2017

24è Du Temps ordinaire - Ps 102 ; Si 27, 30-28,7 ; Rm 14, 7-9 ; Mt 18, 21-35. Les textes de ce jour appellent le chrétien à s’ouvrir au pardon qui vient de Dieu. Ainsi le psalmiste bénit-il le Seigneur qui « pardonne toutes ses offenses ». Ben Sirach fonde l’importance du pardon sur l’Alliance de Dieu avec l’homme : Cette alliance qui commence avec la création et témoigne d’un Dieu fidèle qui accorde aux humains sa miséricorde au long des siècles. « Le Seigneur a pitié de toute créature…souviens-toi de l’Alliance du Très-Haut et sois indulgent pour qui ne sait pas ». S’ouvrir au pardon de Dieu rend capable de donner et de par-donner à son tour : c’est ce que nous pouvons retenir de la parabole proposée par Jésus aujourd’hui. Le « débiteur impitoyable » dont il est question ne comprend sans doute pas vraiment la grâce qu’il a reçue, quand il agit sans pitié envers son frère. « Appartenir au Seigneur », comme l’enseigne Saint Paul, n’est-ce pas s’engager sur le difficile et parfois très long chemin de la compassion et du pardon ?

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)